Cet hiver, on joue au curling!

Cet hiver, on joue au curling!

Le Centre Civique Desjardins dispose de trois surfaces glacées pour pratiquer le sport. (Photo courtoisie)

Un club plus ouvert, plus dynamique avec l’ajout de nouveaux membres, tels sont les désirs des personnes impliquées dans le monde du curling dolmissois. 

Que vous soyez un homme, une femme, une famille, à la retraite ou à l’école, la période d’inscription pour jouer au curling à Dolbeau-Mistassini est présentement ouverte!

Le coordonnateur sportif, Dave Lamontagne, invite d’ailleurs tous les joueurs, avec ou sans expérience, à se joindre au club et à participer en grand nombre aux activités de la prochaine saison hivernale.

Le coordonnateur sportif, Dave Lamontagne, croit que le développement du curling aidera à la survie du Centre Civique. (Photo Trium Médias – Guillaume Pétrin)

«Il suffit d’appeler au Centre civique pour prendre les informations. C’est ouvert à tous!»

À l’instar du Centre civique, qui a changé son image, le Club de curling cherche à rajeunir la sienne. Le curling est fréquemment associé à un sport qui est pratiqué seulement par les personnes retraitées.

De plus, même s’il est arrivé au Canada depuis plus de 200 ans, le curling demeure encore trop souvent méconnu aux yeux de la population québécoise.

«On veut redonner au curling ses lettres de noblesse. On veut changer l’image, rendre ça dynamique et montrer aux gens que nous sommes un club ouvert!»

Entre autres, le tournoi amateur Pierres et bières, qui se veut avant tout une façon d’approcher le curling dans une contexte festif, sera de retour.

Le relève

En 2017, ce sont plus de 150 membres qui participaient aux activités du club. Dave Lamontagne ne cache pas son ambition de voir ce nombre augmenter cette année.

Pour y parvenir, il souhaite développer les ligues de soir et organiser des événements festifs ouverts à tous. Le but étant d’initier le plus de gens possible à ce sport, qui rappelle-t-il, est un sport olympique officiel.

Plusieurs adeptes pratiquent le curling pour simplement s’amuser et entretenir un réseau social, tandis que d’autres le pratiquent en tant que sport de compétition. (Photo courtoisie – Curling Canada – Michael Burns)

Le président du centre, Daniel Huard, confirme aussi la volonté du conseil d’administration de trouver des solutions créatives pour développer le curling chez les jeunes.

«On a une personne ressource qui s’occuperait des jeunes et on voudrait imiter un peu la façon de faire du club de golf. On veut les équiper et on veut leurs donner la chance de s’inscrire à faible coût, pour les inciter à venir essayer ça.»

Les bienfaits

Le curling offre des avantages considérables du côté financier et aussi en termes d’implication des parents, en comparaison avec plusieurs autres sports, comme le hockey. Le curling demeure un sport relativement abordable.

Comme autres bienfaits, ce sport offre un beau mélange de plusieurs habiletés, tant mentales que physiques. Tous ceux qui ont déjà eu à brosser pendant une partie, savent à quel point ce sport peut être exigeant physiquement.

De plus, pour ceux qui voudraient s’initier au sport, le club peut prêter gratuitement l’équipement de base.

Le curling est un sport mixte accessible à tous, qui demande des efforts physiques et une bonne capacité d’analyse. (Photo courtoisie – Curling Canada – Michael Burns)

Poster un Commentaire

avatar