Après le pont ferroviaire, le nouveau parc industriel est la prochaine étape

Après le pont ferroviaire, le nouveau parc industriel est la prochaine étape

Le préfet Luc Simard.

Crédit photo : Trium Médias - Serge Tremblay

La concrétisation du projet de pont ferroviaire, au-dessus de la rivière Mistassini, était une étape majeure. La prochaine consiste, pour la Ville de Dolbeau-Mistassini et la MRC de Maria-Chapdelaine, à préparer son futur parc industriel.

La première phase de développement de ce parc industriel est évaluée à 13 M$.

Comme la construction du pont s’échelonnera sur plusieurs années, la MRC et la Ville disposent du temps nécessaire, pour développer davantage et peaufiner le projet.

«Le point prioritaire, c’était le financement et la construction de ce pont. On en a encore pour au moins cinq ans avant la construction. Ça nous laisse le temps de travailler la planification et le financement de notre parc industriel», précise le préfet, Luc Simard.

Ce dernier ajoute que le parc industriel constitue un projet de moindre complexité que celui du pont, et donc, devrait être plus facilement réalisable.

De son côté, le maire de Dolbeau-Mistassini, Pascal Cloutier, souligne que la concrétisation du pont ferroviaire et l’éventuel parc industriel permettront d’asseoir le positionnement de la ville, comme porte d’accès au développement nordique et forestier.

«C’est un investissement important qui renforce notre position comme carrefour de développement en foresterie.»

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Léo-Gilles Savard Auteurs de commentaires récents
Léo-Gilles Savard
Invité
Léo-Gilles Savard

Il y a 4 ans, ce pont ferroviaire était dans les prromesses libérales, vous vous souvenez? Qui va en profiter? Résolu! Leurs actionnaires et des constructeurs hors de notre région. L’austérité pour NOUS!