Une tique porteuse de la maladie de Lyme à Dolbeau-Mistassini

Serge Tremblay, journaliste de l'initiative de journalisme local
Une tique porteuse de la maladie de Lyme à Dolbeau-Mistassini
Tique (Photo : Pixabay)

Une tique porteuse de la maladie de Lyme aurait été identifiée à Dolbeau-Mistassini. Celle-ci a été retrouvée sur un chien à la suite d’une promenade dans un boisé du secteur Mistassini.

Richard Gagné, un citoyen du secteur Mistassini connu notamment pour son implication dans le club de Taekwondo local, est celui qui a fait, bien malgré lui, cette découverte. À la suite d’une promenade dans le boisé situé au bout de la rue Louis-Hémon, il a constaté en soirée que son chien portait une tique gorgée de sang.

« Je l’ai retirée et je l’ai gardée de côté dans un plat. Ma belle-fille est vétérinaire et elle l’a envoyée pour analyse à Saint-Hyacinthe et le résultat est revenu positif pour la maladie de Lyme. Je ne croyais pas qu’on pouvait avoir ça ici à Dolbeau-Mistassini », raconte-t-il.

Richard Gagné doit attendre six semaines avant qu’une analyse puisse être faite sur son animal de compagnie pour savoir s’il a contracté la maladie.

« On le fait vacciner, mais parfois on dépasse un peu les délais sans nécessairement le vouloir. Avoir su, on aurait été beaucoup plus discipliné. J’invite les gens à y penser pour leurs animaux et surtout à surveiller leurs enfants, c’est important de vérifier. »

Au Québec, le nombre de cas de la maladie de Lyme augmente d’année en année et se chiffrait à 500 cas en 2019. Lorsqu’elle n’est pas traitée rapidement, la maladie peut causer des problèmes à d’autres organes et parties du corps, dont des problèmes cardiaques, neurologiques et aux articulations, fait valoir le ministère de la Santé sur son site web.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des