Une soixantaine de cueilleurs à l'œuvre pour Champignons nordiques

Une soixantaine de cueilleurs à l'œuvre pour Champignons nordiques

Dans les sous-bois

. Le porte-parole de Champignons Nordiques, M. Aldéi Darveau, estime que la récolte de champignons sauvages sur le territoire régional sera conforme aux attentes en raison de la présence d’une soixantaine de cueilleurs. Deux nouveaux services ont ainsi été mis à la disposition de cueilleurs soit le repérage se secteurs de cueillette et le regroupement de cueilleurs sur des sites prometteurs.

« En mai dernier, dans le parc de Chibougamau nous avons cueilli quelque 400 kg de morille de feu, et ceci avec moins de dix cueilleurs » précise M. Darveau qui souligne qu’il s’agit d’un résultat qui a lancé la saison 2014 avec espoir de recueillir les 3 000 kg anticipés. « Pour cette année, nous avons mis en place deux nouveaux services qui facilitent la vie aux cueilleurs tout en leur permettant d’avoir des revenus intéressants », mentionne Aldei Darveau en indiquant que la forte saison de cueillette s’est en fait amorcée à la mi-juillet. Ainsi, Champignons Nordiques, qui est la propriété du comité Forêt environnement de Saint-Thomas-Didyme et de la Coopérative de solidarité forestière de la Rivière aux Saumons de La Doré, appui les cueilleurs en leur fournissant des points GPS pour la cueillette de telles ou telles variétés de champignons, en plus d’organiser des groupes de cueilleurs dans certains secteurs pendant la saison.

« Lors des cueillettes en groupes, nous bénéficions de notre unité mobile réfrigérée pour le ramassage des champignons cueillis évitant ainsi les pertes et permettant d’obtenir le plein potentiel de la cueillette » souligne M. Darveau.

Cette initiative est appréciée des cueilleurs qui peuvent ainsi se déplacer dans les sites à forte densité de cueillette et maximiser leurs revenus.

Partager cet article