Une programmation coup de cœur pour la 52e édition du Festival du Bleuet

Du 1 au 5 août

Dolbeau-Mistassini – C’est aujourd’hui, mercredi 1er août, que s’amorce la 52e édition du Festival du Bleuet de Dolbeau-Mistassini. Avec en tête d’affiche André-Philippe Gagnon, Les Cowboys Fringuants et The New Cities, le comité organisateur estime tenir l’une des meilleures programmations à ce jour.

« Aussi loin que je me souvienne, et j’en suis à mon deuxième passager au sein du comité organisateur, c’est véritablement l’une des meilleures programmations offertes par le Festival du Bleuet », souligne Dany Dufour, responsable des relations publiques pour le comité organisateur du festival.

En effet, le comité organisateur ne cache pas son engouement pour la qualité des artistes invités au cours des prochains jours. Ce soir, les Dolmissois qui composent le trio d’humoriste Les Sodas Mousse se produiront, de même que le spectacle rock « Hommage à Rush » ainsi que DJ Blass.

Jeudi, l’humoriste Dominic Paquet aura pour mandat de dérider l’assistance avant de céder la place à The New Cities. « On a fait grand cas de la venue d’André-Philippe Gagnon, mais la venue de The New Cities est le coup de l’année à mon avis. Ce sont les prochains Simple Plan et ils se produisent au Canada anglais et aux États-Unis et on aura la chance de les avoir à Dolbeau-Mistassini », a indiqué Dany Dufour.

Le vendredi soir sera la soirée des Cowboys Fringuants, qui se produiront d’ailleurs en exclusivité au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Ils partageront la journée avec Serge Tubide en après-midi ainsi qu’avec Jean-Claude Gélinas en humour. DJ Dan Desnoyers sera de retour cette année encore pour finir la soirée en musique.

L’humoriste et imitateur de renommée internationale André-Philippe Gagnon sera la vedette de la journée de samedi, qu’il partagera avec Alain François et DJ Steve’O. Le dimanche après-midi, on proposera le traditionnel spectacle pour enfant avec Les P’tites Tounes.

Cette programmation artistique a de quoi plaire au président Hugues Beaulieu. « Après 13 ans au sein de l’organisation, je dois dire que c’est un coup de cœur avec notre 50e édition. Le Festival du Bleuet a une réputation assez enviable à travers la colonie artistique et c’est pour cette raison que l’on arrive à avoir une telle programmation », a-t-il expliqué.

Rappelons en outre que le Festival du Bleuet est de retour sur son ancien, soit à l’arrière de la salle de spectacle. « Nous sommes de retour sur le site naturel du Festival et c’est très bien, car sur le plan technique, c’est plus facile d’accès », a rappelé Hugues Beaulieu.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des