Une piste d’hébertisme à Saint-Edmond-les-Plaines

Serge Tremblay
Une piste d’hébertisme à Saint-Edmond-les-Plaines
Le nouveau sentier d’hébertisme de Saint-Edmond-les-Plaines compte 12 modules. (Photo : courtoisie)

Saint-Edmond-les-Plaines s’est doté d’un tout nouveau sentier d’hébertisme situé à proximité de son terrain de camping. Un investissement de 32 000 $ qui, espère-t-on, rendra le camping local plus attractif.

Le parcours de douze modules a été inauguré tout récemment et est destiné à toute la population, tant aux jeunes qu’aux adultes. Le parcours a été conçu afin de s’intégrer harmonieusement avec le boisé dans lequel il est situé.

« On a coupé un seul arbre pour faire ce sentier. On voulait que ce soit beau et en harmonie avec le boisé. D’ailleurs, nos modules n’ont pas le moindre métal dans leur composition, pas un clou, ni une vis! Ils sont entièrement faits de bois et de corde », souligne le maire de Saint-Edmond-les-Plaines, Rodrigue Cantin.

Le sentier sera accessible à l’année tout à fait gratuitement. L’endroit était d’ailleurs déjà entretenu et éclairé l’hiver pour que les citoyens puissent s’y promener.

Camping

Le maire Cantin espère que ce nouveau sentier d’hébertisme, en plus de plaire à la population locale, aidera le camping de la municipalité à se démarquer. L’achalandage n’est malheureusement pas à la hauteur.

« On entend parler que partout autour, les campings sont pleins, mais ce n’est pas le cas chez nous. Notre sentier d’hébertisme, c’est aussi un peu dans le but de promouvoir notre camping. On a aussi fait tirer cinq terrains gratuits pour l’année, parce que le monde attire le monde. On espère avoir des résultats. »

Internet

Parallèlement, la municipalité veut aussi aller de l’avant avec un service de WiFi pour les usagers du camping. L’internet n’est actuellement pas disponible, ce qui représente tout de même un handicap important en 2021, concède le maire.

« Nous en avons parlé au conseil et il faut aller de l’avant rapidement. On n’a pas le choix, car c’est clairement un problème pour être attractif. On ne pourra peut-être pas rentrer la fibre optique pour l’instant, mais il nous faut au moins offrir un service. »

 

Partager cet article