Une étude de sol sera réalisée pour le remplacement du quai fixe de la marina

Photo de Serge Tremblay
Par Serge Tremblay
Une étude de sol sera réalisée pour le remplacement du quai fixe de la marina
Une étude de sol sera menée à la marina de Dolbeau-Mistassini afin de s’assurer qu’il est possible de remplacer le quai fixe par des pieux permanents sur lesquels les quais pourraient s’accrocher. (Photo : Trium Médias - archives)

Le secteur de la marina de Dolbeau-Mistassini fera l’objet d’une étude de sol afin de procéder au remplacement du quai fixe, une infrastructure à bout d’âge.

Les élus ont débloqué un budget de 15 000 $ afin de retenir, dans les meilleurs délais, les services d’une firme qui sera mandatée pour mener une analyse de sol.

Dans un monde idéal, le quai fixe de la marina devrait être remplacé dès le printemps 2021. La solution retenue serait de planter des pieux fixes à partir desquels on pourrait accrocher les quais.

L’étude permettra de s’assurer que le sol sera en mesure de retenir lesdits pieux et les quais. Il s’agit aussi d’une étape essentielle avant de passer en phase de conception des plans et pour obtenir les certificats d’autorisation nécessaires de la part du ministère de l’Environnement.

« On sait depuis plusieurs années que le quai fixe doit être remplacé. On voudrait le faire au printemps, mais si on n’y arrive pas, il faudra regarder pour une solution temporaire », a précisé le maire, Pascal Cloutier.

Selon une évaluation qui avait été avancée par l’équipe du Club nautique de Dolbeau-Mistassini, le remplacement du quai fixe par des pieux devrait représenter un investissement de plusieurs centaines de milliers de dollars.

Espace citoyen

Dans un autre dossier, les élus ont donné le coup d’envoi pour l’aménagement d’un espace citoyen à l’entrée de la bibliothèque municipale du secteur Dolbeau. Les travaux, au montant de 38 000 $, ont été confiés à l’entreprise Construction A. Ouellet.

Ce projet, qui a été initié par le comité consultatif jeunesse, vise à faire du local situé à l’entrée de la bibliothèque un espace convivial, inclusif et qui puisse contribuer à créer un sentiment d’appartenance envers le milieu pour ses usagers, notamment les jeunes.

« On y retrouvera des fauteuils et différentes facilités au goût de 2020. On aura aussi un rappel de bois pour l’image. Je pense que les gens vont faire le saut, ce sera quelque chose de très bien », affirme le maire.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires