Un plan d’action pour le milieu touristique local

Serge Tremblay, journaliste de l'initiative de journalisme local
Un plan d’action pour le milieu touristique local
Jeannot Tremblay, directeur général de Tourisme Dolbeau-Mistassini, et Shelly-Louise, McLaughlin, agente à la coordination des activités touristiques, ont travaillé sur un plan d’action pour le milieu touristique. (Photo : Trium Médias - Serge Tremblay)

L’industrie touristique vivra des lendemains difficiles. Tourisme Dolbeau-Mistassini a préparé un plan d’action afin d’agir en soutien auprès de l’industrie locale et espère que tous pourront être sur la ligne de départ de la saison 2021.

Tourisme Dolbeau-Mistassini a sondé les entreprises du milieu touristique local et la chose est acquise, la majorité d’entre elles composeront avec un déficit d’opération pour 2020. Les projets d’investissements ont aussi été mis de côté, que ce soit un report ou encore une annulation pure et simple.

Par contre, les entreprises ne prévoient pas faire faillite et n’anticipent pas de difficulté à pouvoir payer leurs fournisseurs dans l’immédiat.

La principale demande du milieu touristique local est la mise sur pied d’un fonds de relance.

« Ce n’est pas nous qui avons le pouvoir de décider des fonds, mais nous sommes à répertorier tous les programmes disponibles. Nous allons guider nos entreprises et nous assurer qu’elles puissent savoir à quoi elles ont droit », indique Jeannot Tremblay, directeur général chez Tourisme Dolbeau-Mistassini.

En attendant, l’organisme a planché sur l’élaboration de circuits thématiques qui seront annoncés bientôt pour promouvoir différents itinéraires et inciter la population à redécouvrir les attraits locaux.

On travaille également sur une stratégie de communication et de promotion au bénéfice de l’industrie touristique dolmissoise.

« Il faut promouvoir ce que l’on a à Dolbeau-Mistassini et nous allons nous donner une stratégie sur trois ans. On a démontré que lorsque l’on prend le temps de bien s’en occuper, on est capable de hausser nos taux de fréquentation. »

Festivals et événements

L’inquiétude perdure autour des festivals et événements qui ont été forcés d’annuler leur édition 2020. Un décompte réalisé par Tourisme Dolbeau-Mistassini a permis de chiffrer à 170 000 $ la valeur des contributions financières en provenance des entreprises du milieu à ces événements.

« Ma grosse préoccupation, c’est l’an prochain. Si la reprise économique n’est pas suffisamment forte, qu’est-ce qui va se passer? Il faut dès maintenant trouver une façon de soulager les entreprises et de pallier si la reprise n’est pas assez forte. »

Pour l’instant, les festivals et événements ont fait savoir que leur saison 2021 n’est pas hypothéquée en raison de la pause forcée, mais la capacité des commanditaires à être de retour inquiète.

« Encore une fois, c’est un argument de plus en faveur de l’achat local. C’est entre autres grâce à la contribution de nos entreprises que l’on arrive à se dynamiser. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des