Un appui robervalois aux lockoutés automobiles

Un appui robervalois aux lockoutés automobiles

CONFLIT AUTOMOBILE. Le Syndicat des employés de garage du Saguenay-Lac-Saint-Jean, qui sont en lock-out depuis 25 mois, s’est regroupé sur l’heure du midi à proximité de la Maison Mitsubishi de Roberval afin de souligner le soutien du Syndicat canadien de la fonction publique de la Ville de Roberval dans ce conflit.

« On sait que le lock-out perdure depuis longtemps. J’en entends parler et je suis solidaire, mais aujourd’hui nous voulons leur dire clairement que nous les appuyons dans cette bataille. Ça n’a définitivement pas de sens en 2015 que des pères de famille soient encore dehors après 2 ans. Ils ont des familles à faire vivre. Il faut que le gouvernement mette son grain de sel afin que ce conflit aboutisse », mentionne Doris Foster, président du Syndicat de la fonction publique local 2678.

Depuis quelques semaines, plusieurs syndicats de la fonction publique des villes du Saguenay-Lac-Saint-Jean donnent leur soutien aux employés de garage : « Plusieurs villes syndiquées SCFP commencent à nous donner leur appui. Plus elles seront nombreuses, plus d’autres syndicats emboiteront le pas. La présidente de SCFP Québec nous invite à participer à leur congrès au mois de mai. Lors de cet événement, nous souhaitons récolter encore des appuis. C’est ensemble que nous serons en mesure de passer à travers ce conflit », affirme Georges Bouchard, président de SDEG.

D’autres rassemblements sont prévus dans les prochaines semaines. Le Syndicat des employés de garage souhaite être de plus en plus présent.

Partager cet article