Un acte de vandalisme isolé, selon Jean Tremblay

Les actes de vandalisme perpétrés en fin de semaine contre une mosquée de Saguenay seraient des actes isolés croit le maire de la municipalité, Jean Tremblay.

Des personnes ont lancé une substance pouvant être du sang de cochon sur la mosquée située à Chicoutimi, en plus d’envoyer un message à caractère haineux invitant les islamiques à oublier leurs revendications primitives.

Réagissant à ces actes de vandalisme, le maire Tremblay a soutenu qu’il s’agissait d’actes isolés perpétrés par des voyous et des extrémistes qui se servent de la religion pour faire parler d’eux.

Les relations avec la communauté musulmane sont excellentes, a ajouté le maire de Saguenay qui souhaite que cet incident soit oublié. Il ne souhaite pas que les gens croient que ce genre de propos est commun au Saguenay.

La communauté musulmane du Saguenay estime aussi qu’il s’agit d’un acte isolé qui n’est pas représentatif des gens de la région.

Cet événement survient alors qu’on parle depuis quelques jours d’une Charte des valeurs québécoises. La proposition du Parti québécois devrait être présentée prochainement.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des