Tourisme : Été exceptionnel dans Maria-Chapdelaine

Serge Tremblay
Tourisme : Été exceptionnel dans Maria-Chapdelaine
Au Site touristique de la Chute à l’Ours, on se dirige une nouvelle fois vers une saison très achalandée. (Photo : Tirée de Facebook – Site touristique de la Chute à l’Ours)

Les touristes sont bel et bien présents sur les routes de la MRC de Maria-Chapdelaine. Les campings sont pleins et les visiteurs sont au rendez-vous pour découvrir ce que le territoire a à offrir.

À la Chocolaterie des Pères Trappistes de Mistassini, qui constitue l’un des attraits parmi les plus populaires du milieu, on se réjouit de revoir autant de touristes franchir les portes de l’entreprise.

« Ça va vraiment très bien depuis le début de la saison. Je dirais que l’on est revenu à un achalandage qui correspond à ce que l’on avait en 2019, avant la pandémie. Peut-être même un peu plus », affirme Dominique Genest, co-directeur général et copropriétaire.

La Chocolaterie avait d’ailleurs des nouveautés à offrir cette année avec le lancement de son économusée, ce qui joue sans doute un peu dans l’équation. Néanmoins, Dominique Genest constate que les touristes sont présents et qu’ils magasinent davantage que d’habitude.

« On remarque que le panier d’achats des touristes est aussi plus élevé que par le passé. Les Québécois sont vraiment au rendez-vous et ils semblent avoir un peu plus d’argent à consacrer à leurs vacances. On se dirige vraiment vers une année extraordinaire. »

Campings

Il faut dire que les campings sont pleins. Que ce soit au Camping Vauvert ou encore au Camping des Chutes, à peu près tout est loué.

« Nos deux campings sont pleins et c’est le cas pour à peu près tous les types de terrains et aussi pour les chalets. Nous avons organisé un <@Ri>beach party<@$p> le weekend dernier (il y a deux semaines) et nous avons obtenu une très belle réponse », précise Ève Gagnon, agente chez Tourisme Dolbeau-Mistassini.

Celle-ci ajoute que le bureau d’information touristique situé aux Halles du Bleuet est très fréquenté par des touristes qui proviennent autant de la région que de l’extérieur.

Le constat est semblable du côté du Site touristique de la Chute à l’Ours de Normandin, où le directeur général Éric Bhérer est en avance sur ses prévisions.

« Nous avons effectivement une très belle saison, peut-être même encore meilleure que l’an dernier, qui avait été exceptionnelle. Je pense que les gens ont appris à redécouvrir le Québec et on a bon espoir que ce sera un comportement qui soit durable dans le temps. »

Partager cet article