Tel-Jeunes souhaite aider les adolescents à mieux communiquer

Tel-Jeunes souhaite aider les adolescents à mieux communiquer
Tel-Jeunes souhaite aider les adolescents à mieux communiquer à propos de leurs amours sur Facebook

Tel-Jeunes souhaite aider les adolescents à mieux communiquer à propos de leurs amours sur Facebook, Twitter, Instagram et autres.

Le service d’aide pour les jeunes a présenté pour une première fois hier une conférence à propos des relations amoureuses et des nouvelles technologies à des élèves d’une école de l’arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce.

« Le but, c’est de ne pas leur dire de ne plus utiliser [les nouvelles technologies], mais d’apprendre à mieux les utiliser », a expliqué la sexologue et formatrice de Tel-Jeunes, Tania St-Laurent. Cette dernière a notamment abordé les thèmes de la séduction, de la cybersexualité et de la rupture amoureuse et a mis en garde les jeunes contre les risques qui peuvent se présenter avec les nouvelles technologies.

« Quand on envoie un sexto, quand on envoie une photo sexy ou quand fait des choses par webcam, ça laisse des traces et ça peut avoir des répercussions », a insisté Mme Saint-Laurent.

Les relations amoureuses représentent le principal sujet de questionnement des jeunes qui font appel à Tel-Jeunes, que ce soit par téléphone (12 %), clavardage (22 %) ou courriel (19 %). Les interrogations des jeunes ont poussé le service d’aide à concocter, il y a un an, cette conférence sur leurs amours et les nouvelles technologies.

Tel-Jeunes présentera cette conférence dans cinq écoles de la région métropolitaine en mai. L’organisme espère renouveler l’expérience dans d’autres établissements au mois de septembre.

Partager cet article