Surplus important au Festival du Bleuet : Bien en selle pour la 60e édition

Par Serge Tremblay
Surplus important au Festival du Bleuet : Bien en selle pour la 60e édition
Le comité organisateur du Festival du Bleuet se réjouit du support manifesté par la population lors de l’édition 2019 et prépare des nouveautés pour le 60e. (Photo : Courtoisie – Festival du Bleuet)

Le Festival du Bleuet de Dolbeau-Mistassini a engrangé un surplus de plus de 37 800 $ pour sa dernière édition. Une excellente nouvelle pour le comité organisateur, qui souhaite en faire un peu plus en vue de la 60e édition qui aura lieu en 2020.

C’est tout un revirement pour le Festival, qui a réussi à dégager deux surplus importants d’affilée après avoir connu une année plus difficile en 2017.

« Cette année nous avions osé proposer des spectacles complètement différents au cours de la même soirée. Nous étions très frileux, mais ça s’est avéré bon, car ça a attiré des gens de différents intérêts. Nos soirées du mercredi et du jeudi ont été très achalandées alors que c’était généralement plus tranquille », résume Audrey Bolduc, qui a pris le relais de Karine Dubois à la présidence du comité organisateur.

Les excellents résultats de la dernière année permettent à l’équipe du Festival du Bleuet de se retrouver sur des bases solides en vue de la 60e édition, pour laquelle on aimerait proposer quelques nouveautés.

Le comité a d’ailleurs conclu une entente avec Tourisme Dolbeau-Mistassini afin d’avoir le support d’une ressource pour une banque d’heures. Shelly-Louise McLoughlin, employée chez Tourisme Dolbeau-Mistassini, pourra donc contribuer à faire avancer certains dossiers de façon plus soutenue.

Idées

Entre autres, le Festival caresse un projet de décoration urbaine par lequel on contribuerait à créer une meilleure ambiance en ville avec des lumières bleues appropriées. Des pourparlers sont en cours avec la Chambre de commerce et d’industrie de Dolbeau-Mistassini, qui pourrait être partenaire dans l’aventure.

L’édition 2020 devrait aussi faire une place accrue au volet culinaire. On souhaite avoir quelque chose en lien avec la cuisine du bleuet et aussi bonifier le concours de dessert aux bleuets.

« Nous avons aussi un projet par lequel on mettrait en valeur l’histoire du Festival et de la Ville de Dolbeau-Mistassini », laisse entendre la présidente.

Malgré les différents projets sur la table, le comité entend cependant se montrer raisonnable avec les surplus obtenus.

« Il faut assurer la pérennité de l’événement et ne pas mettre toutes nos billes dans le même panier. »

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des