St-Augustin:L’exigence d’une voie de contournement temporaire demeure

St-Augustin:L’exigence d’une voie de contournement temporaire demeure

CONSTRUCTION PONT. À midi lundi, les élus de Saint-Augustin n’avaient toujours pas reçu de réponse officielle en regard de leur demande de construire une voie de contournement temporaire pendant la durée de construction d’un pont sur la route menant à la partie urbanisée de la municipalité.

Au moment de mettre sous presse, le maire de Saint-Augustin, Philippe Lapointe, tentait d’obtenir de la part du MTQ une réponse positive quant à la demande de la municipalité précisant qu’il ne pouvait pas prévoir ce que les citoyens affectés par la coupure de la route pouvaient faire. «On nous a indiqué que les citoyens envisagent d’interdire l’accès au chantier au contracteur tant que le ministère n’aura pas décidé de construire une voie de contournement», a indiqué le maire Lapointe. Lundi midi, après l’ultimatum lancé au MTQ, des citoyens se sont rendus sur le chantier afin d’aviser le contracteur de certaines mesures qui pourraient être entreprises. «Nous avons eu vent que le ministère aurait demandé des soumissions pour la construction d’un ponceau temporaire, mais aucune communication officielle nous a été faite», a précisé le maire Lapointe.

Tout au cours de la dernière fin de semaine, la municipalité et les citoyens ont procédé à la signature d’une pétition de la part des usagers demandant que l’on cesse d’utiliser le rang 7 comme voie de contournement. «Plus de 783 usagers ont emprunté la route coupée pour se rendre dans la municipalité», a précisé M. Lapointe et «tous ont signé la pétition surtout les visiteurs qui provenaient d’aussi loin que de l’Europe», a précisé le maire.

Partager cet article