Serge Laprise accroche son micro après 43 ans de radio

Photo de Serge Tremblay
Par Serge Tremblay
Serge Laprise accroche son micro après 43 ans de radio
Serge Laprise prendra l’antenne pour la dernière fois le 2 août. (Photo : Trium Médias - Serge Tremblay)

Le 2 août, Serge Laprise quittera l’antenne pour la dernière fois après l’émission du matin qu’il anime sur les ondes de Planète 100,3 à Dolbeau-Mistassini. Une page qui se tourne sur 43 ans dans le monde de la radio locale.

« C’est le bon moment pour partir, pendant que je suis encore en forme. J’ai un petit pincement au cœur, mais ce qui me rend émotif, c’est de voir que je pars avec une belle relève derrière moi avec François Rousseau qui est avec nous depuis 10 ans. Ça me permet de partir sans aucune hésitation », lance Serge Laprise, non sans une petite larme à l’œil.

Depuis 1976, il était derrière le micro de l’une ou l’autre des émissions qui se sont succédé au fil des ans à la station locale de Dolbeau-Mistassini. Du 45 tours à la cartouche publicitaire en passant par les premiers outils informatiques, il a tout vu.

« À l’époque, on fonctionnait avec des moyens mécaniques et les bris étaient constants. Les techniciens avaient beaucoup de travail. L’évolution a été marquante. Ici, on s’est informatisé assez tôt dans les années 80. À l’époque, pendant la crise économique, M. Rosaire Leclerc avait été visionnaire en se tournant vers l’informatisation », se souvient l’animateur.

Dans toute cette aventure, un moment l’a particulièrement marqué : le passage de la bande AM à la bande FM en 2002.

« C’est un de mes plus beaux souvenirs. Tout à coup, on avait un rayonnement régional beaucoup plus important et une meilleure qualité sonore. À l’époque, on avait lancé CHVD Émotion Rock, les gens s’en souviendront peut-être, et on était très fiers de ça! »

Même si des offres se sont présentées à différents moments de sa carrière, Serge Laprise a fait le choix de demeurer en région, à Dolbeau-Mistassini. Derrière cette décision se cache un fort sentiment d’appartenance à la région, mais aussi une certitude quant à l’importance des médias locaux.

« C’est essentiel! La radio locale et le journal local sont deux médias qui se complètent et qui jouent un rôle tellement important. C’est de faire savoir aux gens ce qui se fait chez eux. Nous sommes des témoins de la vie dans nos communautés et on a la chance de la faire rayonner. »

Et bien sûr, d’accompagner les gens dans leur vie de tous les jours par l’entremise de la radio a de quoi faire un petit velours.

« Partager le quotidien des gens et sentir la proximité qu’il y a entre eux et leur radio quand on les rencontre sur la rue, c’est un privilège. »

Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Simon ForguesNathalie Asselin Auteurs de commentaires récents
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Nathalie Asselin
Invité
Nathalie Asselin

Félicitations pour votre belle carrière !
Bonne continuation.

Simon Forgues
Invité

Chapeau M. Laprise pour une telle carrière et votre fidélité à l’égard des auditeurs et de la communauté. C’est tout à votre honneur et c’est franchement inspirant pour la relève. Sincèrement.