Salvail en mode… recyclage!

Salvail en mode… recyclage!
Une campagne sur le recyclage mettant en vedette Éric Salvail.

SENSIBILISATION. Entre sa quotidienne de fin de soirée et ses recettes pompettes, l’animateur chouchou des Québécois, Éric Salvail, a su libérer quelques cases de son horaire, pour devenir le nouveau porte-parole de l’organisme Éco Entreprises Québec (ÉEQ).

En d’autres termes, il s’est donné comme mandat de sensibiliser la population au système de collecte sélective. Un travail plus complexe qu’il peut sembler.

«Il y a encore des gens, en 2015, qui ne recyclent pas. Pourtant, le bac est souvent placé à côté de la poubelle. Il faut les sensibiliser au fait que l’on peut donner une seconde vie à nos objets», a raconté Éric Salvail.

C’est d’ailleurs ce que l’animateur tente de faire, dans la nouvelle publicité intitulée Éric Salvail récupéré! , lancée ce mardi par ÉEQ, où il laisse de côté ses beaux complets pour se transformer en contenant de lait.

Oui, oui, vous avez bien lu: Salvail en contenant de lait! Ce dernier traverse chacune des étapes de la récupération pour, finalement, réapparaître sur les tablettes du supermarché, mais cette fois, sous la forme d’un contenant d’assouplisseur, conçu à partir de matériaux recyclés.

Que du plaisir!

Éric Salvail s’est bien amusé lors du tournage de la publicité, qui a duré près de 14 heures.

«La récupération, j’ai ça en moi et c’est une cause qui me tient à coeur. C’était important que l’on puisse travailler ensemble, l’organisme et moi, afin de livrer un message clair, avec un clin d’œil humoristique».

Le nouveau partenariat entre Éric Salvail et Éco Entreprises Québec est né par hasard, alors que les deux parties se trouvaient au même souper.

«Au début, je n’avais jamais entendu parler d’ÉEQ de ma vie. C’est en jasant avec les responsables, lors d’un souper, que notre collaboration a vu le jour. Le projet m’allumait vraiment», a ensuite confessé le nouveau porte-parole.

Soulignons qu’Éco Entreprises Québec (ÉEQ) célèbre, cette année, son dixième anniversaire. L’organisme représente plus de 3 000 entreprises qui assurent le financement du système québécois de collecte sélective.

Partager cet article