Rio Tinto Alcan débute ses consultations citoyennes

Rio Tinto Alcan débute ses consultations citoyennes
Quelque 80 personnes ont participé à la première rencontre citoyenne convoquée par RTA en marge du décret de 2016 sur le Programme de stabilisation des berges du lac Saint-Jean.

DÉCRET.Dans le cadre du renouvellement du décret émis en 1986 précisant les paramètres du Programme de stabilisation des berges du lac Saint-Jean, Rio Tinto Alcan (RTA) a commencé une série de quatre rencontres citoyennes. La première rencontre s’est tenue à Roberval, et quelque 80 personnes y ont participé.

Pour RTA, l’exercice de consultation est important puisque les consultations citoyennes permettront d’alimenter et d’orienter le contenu de l’étude d’impact sur l’environnement et le milieu social en marge des audiences publiques du BAPE et à la signature d’une entente de 10 ans avec le gouvernement.

Depuis 1986, RTA a réalisé des travaux de rechargement de plages, la construction de perrés, de génie végétal, d’accès et d’enrochement pour un coût total de 98 M$. Cependant, les évènements survenus à l’automne 2013 ont laissé un goût amer aux riverains qui réclament aussi la jouissance du lac Saint-Jean.

Plusieurs citoyens ont pris la parole lors de cette première rencontre citoyenne dont le préfet de la MRC du Domaine-du-Roy, Gérard Savard, Krysta Berky, qui possède une propriété au Domaine du Marais dans le secteur de Chambord, Éric Scullion, Claude Duchesne de l’association Riverains 2000, le maire de la Ville de Roberval, Guy Larouche, Robert Houle de l’Association des riverains et villégiateurs de Chambord, Réal Gaudreault de Saint-Félicien et Jean Dumont du Club nautique de Roberval.

Après une explication des interventions réalisées dans le cadre du Programme de stabilisation des berges, les participants ont été appelés à discuter en table ronde sur le mode de gestion et l’harmonisation des usages, l’amélioration continue des travaux et la contribution des parties prenantes.

Des grandes lignes et orientations ont été dégagées de ces tables rondes et ont été reçues par Luc Cyrenne, le nouveau responsable du Programme de stabilisation des berges, et son équipe. Une synthèse des consultations citoyennes sera rendue publique dans les prochains mois.

Les autres consultations citoyennes se tiendront à Dolbeau-Mistassini (28 octobre), Alma (29 octobre) et Jonquière (30 octobre). —

Partager cet article