Revue de l'année : Août 2011

Revue de l'année : Août 2011

Prix du Bleuet : le syndicat fait appel à la Régie

Le Syndicat des producteurs de bleuets du Québec faisait appel à la Régie des marchés agricole et alimentaire du Québec afin qu’elle statut sur le prix à être octroyé par les acheteurs de bleuets. Le syndicat invoquait notamment que les producteurs n’obtenaient pas leur juste part que certains seraient forcés de cesser leurs activités si la situation demeurait inchangée. Le mécanisme de fixation du prix du bleuet était au cœur du litige alors que le syndicat affirmait se faire imposer un prix plutôt que d’en négocier un.

Tornade dans le haut du lac

Une tornade frappait dans le secteur Sainte-Élisabeth-de-Proulx alors qu’on subissait une microrafale à Saint-Ludger-de-Milot. Des dommages importants ont été causés dans ces deux localités, plus particulièrement sur des lots à bois privés où des centaines d’arbres ont été jetés au sol. Plusieurs résidences et bâtiments ont également subi des dégâts, notamment à Sainte-Élisabeth-de-Proulx où la partie arrière du toit d’une résidence a été arrachée. À Saint-Ludger-de-Milot, des lignes électriques étaient jetées au sol et entre 75 à 100 résidences étaient endommagées.

 

 

Festival du Bleuet

Malgré une météo qui a rarement voulu être de la partie, la population répondait présente afin de faire de la 51e édition du Festival du Bleuet un succès. On évaluait alors qu’entre 30 000 à 35 000 personnes avaient visité le site au cours de l’événement. Les spectacles de Marie-Mai, André Sauvé et "Girls just wanna have fun" ont entre autres attiré leur lot d’amateurs, et ce, malgré la pluie. Le comité organisateur se déclarait fort satisfait des résultats enregistrés et saluait la fidélité du public, qui répond toujours présent année après année.

 

La Ferme de recherche de Normandin a 75 ans

La Ferme de recherche de Normandin célébrait ses 75 ans d’histoire et d’activité dans le milieu normandinois. Lors d’une cérémonie visant à souligner cet anniversaire, le directeur scientifique du Centre de recherche et de développement sur les sols et les grandes cultures de Québec, Claudel Lemieux, rappelait que la Ferme de recherche de Normandin était appelée à être de plus en plus pertinente alors que la question des changements climatiques offre des opportunités nouvelles pour l’agriculture en milieu nordique. Une journée porte ouverte organisée pour l’occasion aura également permis au public de découvrir les installations de la ferme.

 

La Note en folie

La 6e édition de la Note en folie à Saint-Augustin permettait au comité organisateur d’afficher une participation record de la part tant des artistes et chanteurs que des spectateurs. En tout, quelque 1 500 personnes auront assisté à la programmation d’activités mise de l’avant alors qu’une quarantaine d’artistes amateurs ont pu se faire entendre. Du côté du volet art, 36 artistes et artisans ont collaboré à la mise en place du Salon des arts. Comme le veut la tradition à la Note en folie, on a rendu un hommage à des personnes ayant contribué à la communauté de Saint-Augustin. Cette année, c’est à M. François Goulet et Mme Irène Laflamme qui ont été les sujets de cet honneur.

 

La Coop d’Albanel est la proie des flammes

L’Association coopérative des agriculteurs d’Albanel, mieux connue sous le nom de Coopérative d’Albanel, était la proie des flammes le 20 août. Autant l’épicerie que la quincaillerie étaient consumées dans le brasier, les installations étant des pertes totales. Heureusement, l’évacuation se déroulait dans l’ordre et aucune personne n’était blessée dans le drame. L’incendie devait être circonscrit, épargnant ainsi les résidences voisines. Quelque 25 personnes se retrouvaient au chômage des suites de l’incendie. Quelques jours plus tard, le conseil d’administration de la Coopérative devait annoncer son intention de reconstruire, sans toutefois se prononcer sur un éventuel site pour la reconstruction.

 

Lots boisés endommagés par la tornade

Une cinquantaine de propriétaires de lots boisés ayant été endommagés lors du passage de la tornade dans le haut du lac se réunissait à l’invitation de la Société sylvicole Mistassini afin de faire le point sur la situation. Les inquiétudes étaient vives chez les propriétaires, pour qui les lots boisés, dans bien des cas, constituaient leur retraite. Si la récolte du conifère endommagé ne posait pas trop de problèmes afin de trouver preneur sur le marché, il en allait tout autrement du feuillu, qui allait fort probablement falloir vendre à perte.

Bilan positif pour la Route

La Route des mille et une histoires concluait sa saison d’activité 2011 avec un achalandage de 11 000 spectateurs, et ce, en dépit de quelques annulations dues à la température. Pour le président du conseil d’administration, Claude Ouellet, les résultats étaient jugés relativement satisfaisants dans les circonstances, la température ayant donné un coup dur à plusieurs attraits touristiques au cours de l’été.

Procès en diffamation contre le maire Simard

La poursuite en diffamation intentée contre le maire Georges Simard par cinq hommes d’affaires de Dolbeau-Mistassini en regard de propos tenus en juin 2007 faisait l’objet d’un jugement. Le juge Carl Lachance concluait que le maire avait effectivement tenu des propos diffamatoires, mais que les propos en question ne lui permettaient pas de déclarer Georges Simard inhabile à siéger. Le juge Lachance obligeait ainsi le maire Simard et la Ville de Dolbeau-Mistassini à verser 26 500 $ aux demandeurs alors que ces derniers voulaient obtenir des dédommagements à hauteur de 750 000 $.

Pédalons pour Pénélope

Philip Dufour et Samuel Gauthier complétaient leur tour du lac à vélo au profit de la famille de la petite Pénélope Bouchard. Atteinte de cécité et de surditir et souffrant d’épilepsie de souche rare, la petite Pénélope nécessite des soins particuliers qui exigent une présence continue. Touchés par la situation qui affecte la petite Pénélope, les deux jeunes hommes ont ainsi mis sur pied un tour du lac à vélo où ils ont amassé quelque 1 085 $. Philip et Samuel déclaraient par ailleurs vouloir récidiver l’an prochain.

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des