Retour du balancier de l’exode pour Michaël Lambert

Retour du balancier de l’exode pour Michaël Lambert
Michaël Lambert

JEUNE ENTREPRENEUR. Alors que le début des années 2000 a été marqué par un exode des jeunes de la région, on assiste depuis le début de la décennie 2010 à un retour graduel des jeunes en particulier dans la MRC de Maria-Chapdelaine.

Ce retour des jeunes trouve sa place sur le marché du travail, mais aussi au niveau de l’entrepreneuriat alors que des jeunes comme Michaël Lambert décident de revenir et de reprendre le collier d’entreprises existantes.

« Travaillant dans le domaine de la construction à Montréal, l’an dernier, ma conjointe et moi avons décidé de revenir chez nous et de nous établir à Dolbeau-Mistassini. Ayant trouvé du travail dans mon domaine, l’opportunité d’être mon propre patron s’est présentée et j’ai décidé d’acheter des parts de l’entreprise Nettoyage Bon Air, qui était mon employeur », déclare Michaël Lambert, précisant qu’en devenant actionnaire majoritaire, il réalisait aussi un rêve, soit avoir une entreprise.

C’est en janvier dernier que Michaël prend officiellement possession de l’entreprise fondée par Michel Lavoie. Il se porte acquéreur de l’équipement de ferblanterie et du matériel roulant de l’entreprise, pour répondre aux besoins de nettoyage des conduits de ventilation, dans le secteur du résidentiel et ceci à l’échelle de la région.

À Montréal, Michaël travaillait dans le domaine de la protection incendie avec l’installation de système tant pour le résidentiel que pour l’industriel. « En revenant ici pour travailler dans le domaine de la ventilation, je travaillais dans un domaine que je connaissais », commente le jeune entrepreneur qui affirme avoir aussi des projets d’expansion.

« J’aimerais bien offrir des services dans le domaine de la protection incendie et sinistre », souligne Michaël qui veut par ailleurs prendre cette expansion lentement après avoir assuré le maintien des activités traditionnelles de l’entreprise.

C’est avec confiance que Michaël voit l’avenir de son entreprise. « Je bénéficie de l’encadrement de mon ancien employeur et toujours associé Michel Lavoie », précise celui contribue ainsi à maintenir dans le milieu des services dans le domaine de la construction résidentielle. Michaël Lambert représente aussi l’un des multiples visages de la relève entrepreneuriale dans la MRC de Maria-Chapdelaine.

Partager cet article