Quelques projets dans la mire du conseil : Le maire Gilles Dufour aime déjà la nouvelle équipe d’élus

Denis Hudon
Quelques projets dans la mire du conseil : Le maire Gilles Dufour aime déjà la nouvelle équipe d’élus

Plusieurs nouveaux visages se retrouvent à la table du conseil municipal de Saint-Eugène-d’Argentenay depuis la récente élection et ce n’est pas pour déplaire au maire Gilles Dufour.

Si lui-même n’est pas une figure inconnue, loin de là puisqu’il a été conseiller municipal ces huit dernières années, Gilles Dufour en est tout de même à sa première expérience à la barre de la municipalité.

« On a vraiment des personnes de tous horizons, avec un mélange de jeunesse et d’expérience. Ça va être le fun de travailler avec toute cette équipe-là », dit d’entrée de jeu le maire.

Pour ce qui est des dossiers ou projets de la Municipalité pour les prochaines années, le maire Dufour indique que son conseil fera part de ses priorités bientôt. Pour le moment, les élus sont dans les préparatifs du prochain budget qui sera déposé avant Noël.

« On est en bonne situation financière et il n’y aura pas de hausse de la taxe foncière. Ce sera très probablement un gel au taux actuel de 1,12 $ du 100 $ d’évaluation », dit le maire.

Égouts

Le dossier visant à améliorer le système d’égout sera assurément dans la mire du conseil municipal. Comme ancien échevin et maintenant maire, Gilles Dufour en sait quelque chose.

« On déverse toujours nos égouts dans la rivière et il faudra construire des étangs. Le projet était évalué autour de 4 M$ et il faut s’attendre à une hausse des prévisions de coûts. C’est toujours très complexe comme dossier et on a affaire à plusieurs ministères. »

Le maire tient toutefois à rassurer la population, le gouvernement dispose de plusieurs programmes d’aides financières pour ce genre d’infrastructures majeures et prend sous sa charge une très grande part des coûts.

« Mais, c’est un long processus qu’on a déjà enclenché depuis trois ans et que l’on poursuivra. »

Sentier pédestre

La Municipalité a aussi dans ses cartons de développer des sentiers pédestres et d’aménager certains espaces en bordure de la rivière aux Rats pour accommoder des campeurs de passage. On ne parle pas ici d’un terrain de camping, mais d’offrir un peu plus qu’un espace de stationnement, comme c’est le cas lorsque des motorisés font un arrêt à Saint-Eugène.

Quant aux modules de terrains de jeux et d’entraînement, achetés au coût d’environ 100 000 $, ils seront installés le printemps prochain. Cela devait normalement se faire l’été dernier, mais des retards dans la livraison de tels équipements, en partie en raison de la pandémie et de la forte demande, expliquent ce report.

Ils seront installés dans le Parc situé au cœur du village, derrière le centre communautaire.

Partager cet article