Québec autorise le gibier sauvage au restaurant dès cet automne

Québec autorise le gibier sauvage au restaurant dès cet automne
Dans la zone 28

Le gouvernement du Québec a annoncé dimanche la mise sur pied d’un projet-pilote qui permettra, dès l’automne, à quelques restaurateurs de proposer du gibier sauvage à leurs clients.

Les chefs Normand Laprise et Martin Picard, instigateurs principaux du projet, qui militent pour pouvoir mettre des produits de la chasse au menu de leurs restaurants depuis plusieurs années déjà, ont enfin pu convaincre le gouvernement des avantages de valoriser les viandes sauvages du Québec.

«Le but, c’est d’exploiter cette ressource extraordinaire que l’on possède au lieu de la gaspiller puisque présentement, sur les 25 000 bêtes qui sont tuées chaque année, il y en a peut-être 70% qui s’en vont dans les poubelles», déplore Normand Laprise, du Toqué!

La première phase du projet sera toutefois limitée à certains établissements et sera de courte durée, soit grosso modo durant la période automnale de la chasse.

Normand Laprise assurera la présidence du comité d’experts qui devra élaborer un cahier précis des charges pour encadrer le processus.

«C’est un petit pas pour les chefs, mais c’est un grand pas pour la gastronomie québécoise», a souligné le ministre délégué au Tourisme, Pascal Bérubé, qui voit en le gibier sauvage du Québec un produit d’appel touristique exceptionnel.

Cet automne, les fins gourmets pourront donc goûter à du castor, du rat musqué, du cerf de Virginie, de l’écureuil et du lièvre d’Amérique.

Collaboration spéciale : Audrey Lavoie, journal Métro

Pour en savoir plus : http://journalmetro.com/plus/bouffe/452688/quebec-autorise-le-gibier-sauvage-au-restaurant-des-cet-automne/

Partager cet article