Que se passe-t-il dans la Rivière-aux-Rats?

Que se passe-t-il dans la Rivière-aux-Rats?
L’eau brunâtre provient de ce ruisseau situé à l’entrée de Saint-Eugène-d’Argentenay et qui provient de Saint-Stanislas.

La présence d’une couleur brunâtre dans la Rivière-aux-Rats, dès qu’il y a une bonne pluie, soulève des questions sur la qualité de l’eau chez certains résidents en bordure du plan d’eau. Qu’en est-il réellement?

La couleur brunâtre provient d’un ruisseau qui serait identifié sous le nom de ruisseau de la corne et qui devient plus loin, dans le secteur de Saint-Stanislas, la rivière à la Carpe.

Lorsqu’une bonne pluie sévit, ce ruisseau devient fortement coloré et se jette dans la Rivière-aux-Rats, qui à son tour se jette dans la rivière Mistassini.

Un résident du secteur, qui préfère ne pas être identifié, souligne que, lorsque le phénomène se produit, il est incapable de pêcher quoi que ce soit dans la rivière, pendant quelques jours.

MRC

À la MRC de Maria-Chapdelaine, l’inspecteur des cours d’eau, François Potvin, indique cette situation n’avait jamais été portée à l’attention des autorités.

«Quand on parle d’une couleur brune, il s’agit de terre et de matières organiques. Oui, il y a un peu d’agriculture près du ruisseau, mais ce n’est pas intense et c’est majoritairement un secteur boisé. Ce n’est pas parce que la couleur est brune qu’il y a forcément un problème», explique-t-il.

François Potvin ajoute que les Français ont produit une abondante littérature sur des situations semblables, qui ont souvent été signalées par des pêcheurs.

«On retrouve plusieurs mentions de pêcheurs qui changent de leurre devant une telle situation. Comme l’eau se retrouve chargée de matières organiques, le poisson a de la nourriture et n’a pas besoin de mordre à l’hameçon», précise-t-il.

Ministère

Les données du ministère indiquent que le bassin versant de la Rivière-aux-Rats est dominé par la forêt à 65%, avec une présence appréciable de milieux humides (8%). Le volet agricole est négligeable à moins de 1%.

«La coloration n’est pas nécessairement associée à une problématique environnementale. Les mesures de turbidité observées ne sont pas problématiques.

Certains pics de turbidité peuvent survenir à la suite de périodes de pluies, en raison de la nature argileuse du bassin, notamment à proximité de son embouchure », a fait savoir un porte-parole du ministère.

Partager cet article