Pour développer le tourisme : les coups sûrs avant les coups de circuit

Photo de Serge Tremblay
Par Serge Tremblay
Pour développer le tourisme : les coups sûrs avant les coups de circuit
La nature et les rivières font évidemment partie des forces du territoire. (Photo : Trium Médias - Serge Tremblay)

Sur quoi Dolbeau-Mistassini doit-elle miser pour attirer l’attention des touristes? Pour Jeannot Tremblay, directeur général de Tourisme Dolbeau-Mistassini, il faut faire preuve de réalisme et cesser de se comparer aux plus gros joueurs de l’industrie régionale.

Ce ne sont pas des coups de circuit qu’il faut faire, ce sont des coups sûrs. Il ne faut pas se comparer au Zoo ou aux plus gros. Nous, notre spécificité la plus forte, ce sont les microentreprises, la nature, nos rivières, le lac et notre monde accueillant », affirme-t-il.

En ce sens, Tourisme Dolbeau-Mistassini souhaite devenir un catalyseur pour faciliter l’investissement et développer des outils de commercialisation qui permettront de mieux vendre le territoire.

« Notre rôle est de rester à l’affut de ce qui peut arriver en termes de financement et même d’en inventer un peu. Si on se garde à l’affût et que demain un promoteur se pointe avec une bonne idée, on sera capable de l’appuyer », précise le président Sylvain Gagnon.

Ouvert aux idées

À l’automne, l’organisme souhaite d’ailleurs tenir une journée de rencontre avec tout promoteur ayant une idée.

« Je veux inviter les promoteurs à venir me rencontrer individuellement pour me présenter leurs idées, même les plus folles. À Dolbeau-Mistassini, on a des gens qui voyagent et qui vont un peu partout. Certains voient quelque chose ailleurs et se disent pourquoi on n’a pas ça chez nous. Je veux leur donner une tribune pour leurs idées », mentionne Jeannot Tremblay.

Campings

En dehors des efforts de développement et de positionnement qui seront déployés au cours des prochains mois et prochaines années, Tourisme Dolbeau-Mistassini joue aussi un rôle plus technique en opérant différents sites, à savoir : le camping des chutes, le camping Vauvert, les chalets locatifs de Vauvert, le Centre touristique Vauvert et le kiosque touristique.

« À court terme, on doit se concentrer sur l’opération de ces sites, apporter les modifications nécessaires et optimiser nos ressources. Les campings, notamment, vont très bien. Il y a une effervescence autour du camping et nous sommes déjà en hausse de 20% dans nos réservations par rapport à la même date l’an dernier. »

Le camping de Vauvert, entre autres, est un petit joyau, croit Jeannot Tremblay. Son emplacement en bordure du lac et sa plage publique sont des atouts précieux.

La réfection de la Route de Vauvert, actuellement en cours, ne viendra qu’améliorer l’expérience.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des