Pont de Dolbeau : la livraison prévue pour 2018

Pont de Dolbeau : la livraison prévue pour 2018
Le Pont Dolbeau sera livré en 2018.

INFRASTRUCTURE. Le chantier du nouveau pont de 55,7 M$ à Dolbeau-Mistassini avance rondement, et le premier ministre Philippe Couillard a profité de son passage dans la région pour visiter les travaux déjà effectués.

Même si sa visite a été de courte durée, le premier ministre Philippe Couillard ainsi que le maire de Dolbeau-Mistassini, Richard Hébert, ont pu constater l’avancement des travaux du nouveau pont, alors que la fondation est presque complétée.

« Actuellement, on travaille sur les unités de fondation. Elles devraient être terminées d’ici la fin avril. Quand l’entrepreneur va revenir à l’été, il va rester quelques travaux à effectuer et ensuite, on devrait poser les poutres à l’automne », explique l’ingénieure et chargé de projet du ministère des Transports, Caroline Lalancette.

En effet, les travaux cesseront pour un certain moment au cours du printemps pendant la crue des eaux. Des archéologues en profiteront pour faire des recherches, alors que des données préliminaires révélaient la possible présence d’objets ayant appartenus à la communauté autochtone.

Rappelons que la ville de Dolbeau-Mistassini bénéficiera d’un tout nouveau pont à l’automne 2018, alors que le pont actuel sera démoli après 70 ans d’usage. Le projet a nécessité une aide du gouvernement provincial de 37 M$, mais également une aide du fédéral à la hauteur de 18 M$.

Pas trop de heurts pour les automobilistes

Pour le moment, le chantier ne cause pas trop d’embouteillage du côté de la rive de Dolbeau, puisque la construction du nouveau pont se fait juste au côté de celui actuellement en fonction.

Toutefois, les dernières étapes du chantier pourraient occasionner quelques maux de tête aux automobilistes. Malgré cela, la chargée de projet assure que des mesures seront prises pour limiter les dégâts.

« Au niveau de la circulation, il y aura très peu de perturbations. Les plus grands dérangements vont se faire quand on va raccorder le pont à la route 169. On sait que c’est un lien unique entre Dolbeau et Mistassini alors on va travailler de soir et de nuit pour minimiser l’impact de ce côté-là », assure Mme Lalancette.

Partager cet article