« Notre plan d’action est ambitieux »

Serge Tremblay
« Notre plan d’action est ambitieux »
Les élus de la MRC de Maria-Chapdelaine ont adopté un plan ciblant quelque 153 actions à poser en 2021. (Photo : Serge Tremblay)

Allègement de la paperasse, intensification du travail d’accompagnement des entreprises et gestion améliorée de l’aménagement du territoire sont au menu du plan d’action 2021 adopté par la MRC de Maria-Chapdelaine.

« Nous avons une grosse année encore devant nous. Avec 153 actions, notre plan d’action est amitieux », a fait valoir le préfet, Luc Simard.

Ces actions s’articulent autour des axes de développement qui ont été ciblés dans la planification stratégique 2020-2025 de la MRC, à savoir : aménagement optimal du territoire, développement des milieux de vie, amélioration de la gouvernance, accroissement de la vitalité économique et amélioration de la communication.

La MRC entend notamment s’attaquer à la question de la paperasse et à l’allègement de ses processus. On souhaite ainsi revoir certains procédés administratifs, les formulaires et le mode de fonctionnement de divers comités pour rendre le tout plus souple.

« On sait ce que c’est une machine gouvernementale. On doit se donner des processus, mais on se doit aussi de les faire plus légers. On veut s’y attaquer et réduire les irritants. »

Accompagnement

Dans le but de bonifier l’accompagnement qu’elle offre aux entreprises, la MRC procèdera à l’embauche de deux ressources additionnelles. Celles-ci s’inscriront en lien avec une nouvelle enveloppe financière pour la mise en place d’Accès entreprise Québec.

Les élus entendent mettre sur pied un comité formé de professionnels et d’entrepreneurs afin de bien cibler les besoins en accompagnement et s’assurer d’effectuer les embauches dans le bon créneau.

« Actuellement, on est conscient qu’il n’y a pas beaucoup de faillites, mais beaucoup d’experts pensent que ça pourrait se reporter plus tard dans l’année. Nous, on doit être là pour supporter nos entreprises et leur permettre de redémarrer leurs activités. Ce sera la priorité de notre équipe de développement. »

Aménagement du territoire

La MRC a divers projets d’aménagement forestier en TPI dans ses cartons et dispose également de nouvelles ententes en lien avec la gestion des sablières et gravières et des baux de villégiatures.

« Nous avons des sommes supplémentaires pour gérer ces baux et nous voulons aller plus loin en faisant davantage d’inspections et en offrant un meilleur service. »

De plus, la MRC voudrait développer des terrains de villégiature clé en main sur son territoire.

La prochaine année permettra aussi de mener un projet de sensibilisation à une meilleure cohabitation entre les véhicules hors route et les autres usages du territoire. Le préfet a bon espoir de voir ce projet prendre une dimension régionale.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires