Nos politiciens décrochent-ils au cours de l'été?

Nos politiciens décrochent-ils au cours de l'été?
Le maire de Dolbeau-Mistassini Richard Hébert

VACANCES. Que font nos politiciens pendant leurs vacances? Continuent-ils à jeter un œil sur les affaires municipales ou s’évadent-ils loin de l’hôtel de ville? Avec la période des vacances qui est commencée pour plusieurs d’entre nous, le Nouvelles Hebdo vous propose de découvrir ce que feront certains de nos élus.

Richard Hébert

Le maire de Dolbeau-Mistassini, Richard Hébert, entend demeurer près de chez lui. « Je passe les vacances à mon chalet à Péribonka, où je fais un peu de nautisme. Je vais prendre quelques jours ponctuellement pendant juillet, mais je demeure facilement joignable si un dossier se présente », explique-t-il. Le maire Hébert avait toutefois séjourné quelques semaines en Amérique du Sud au cours des derniers mois.

Yvan Pilote

Pour Yvan Pilote, maire de Sainte-Jeanne-d’Arc, la période des vacances est le moment de prendre une pause en famille. « Je m’évade pendant cinq semaines. Je vais à Québec, puis à Old Orchard. C’est l’occasion d’être avec les petits-enfants », précise-t-il. Malgré tout, difficile de ne pas demeurer au fait de ce qui se passe chez lui. « Je continue de lire les journaux et d’écouter la radio avec Internet », mentionne le maire Pilote.

Daniel Côté

Le maire de Saint-Augustin, Daniel Côté, ne prendra pas de vacances cet été puisqu’il se consacrera à un chantier chez lui. « Je vais réaménager le terrain familial et faire de la plantation de petits fruits », mentionne-t-il. Daniel Côté continuera donc de remplir ses fonctions de maires et de participer à diverses activités de représentation de la municipalité pendant la période estivale.

Mario Fortin

Le maire de Normandin, Mario Fortin, se promet de décrocher pendant ses vacances, à la fin de juillet et début d’août. « Je pars à l’extérieur, je décroche! Je vais à l’Île-du-Prince-Édouard avec ma famille », répond le maire Fortin. Bien qu’il entend effectivement essayer de faire le vide, difficile de ne pas garder un œil sur les affaires municipales. « Officiellement, je ne regarde pas mon téléphone intelligent, mais officieusement, je vais l’avoir à la portée de la main », lance-t-il à la blague.

Jean-Pierre Boivin

Le préfet de la MRC de Maria-Chapdelaine, Jean-Pierre Boivin, s’accordera quelques jours de vacances pendant l’été, mais entend très probablement demeurer dans la région. « Je vais essayer de prendre quelques journées consécutives à la fin de juillet et au début d’août. Il y a beaucoup de festivals dans la MRC et dans la région et on est sollicité pour y aller, alors je vais probablement prendre de petites vacances, mais demeurer en région », précise Jean-Pierre Boivin. Le préfet demeurera néanmoins à un coup de fil près. « Je suis toujours là et joignable, même le dimanche matin. On s’est aussi organisé une cédule à la MRC pour avoir une personne responsable en tout temps », mentionne-t-il.

Partager cet article