Normandin se dotera d’un plan stratégique

Photo de Serge Tremblay
Par Serge Tremblay
Normandin se dotera d’un plan stratégique
Le maire de Normandin, Mario Fortin (Photo : Trium Médias - Serge Tremblay)

La Ville de Normamdin entend se doter d’une planification stratégique afin d’orienter ses actions sur les prochains cinq ans. Un exercice qui n’avait pas été réalisé depuis longtemps.

Une somme de 20 000 $ est injectée afin d’obtenir les services du Conseil québécois du développement durable (CQDD), qui accompagnera la Ville dans ses démarches.

« Ça fait quelques années que le conseil jonglait avec ce projet. La dernière planification stratégique datait des années 90 et avait donné naissance à des organismes comme la CAFN (Corportation d’aménagement forêt de Normandin) et les Grands Jardins », indique le maire, Mario Fortin.

Celui-ci souligne que depuis 2013, l’administration municipale a mis beaucoup d’efforts dans la mise aux normes des infrastructures de la localité. Ceci étant fait, le moment est bon pour élaborer une nouvelle vision pour Normandin, croit-il.

« C’est le temps de faire le point, de dresser le portrait de la ville et de se doter d’un plan de travail pour les élus. Nous consulterons nos gens en place, mais aussi les citoyens et organismes du milieu pour avoir une vision commune de nos enjeux. »

Deux soirées de consultation seront en effet à l’horaire afin de permettre aux entrepreneurs, acteurs du milieu communautaire et aussi aux citoyens de se prononcer. Les dates seront connues au cours des prochaines semaines.

Plusieurs éléments ressortiront assurément. Malgré sa taille modeste, Normandin doit jouer un rôle qui s’apparente à celui d’une ville de centralité pour le secteur GÉANT, un point d’importance pour l’administration municipale.

« On a une ville assez dynamique avec nos commerces et notre brochette d’entreprises industrielles. On joue aussi un rôle de ville de secteur qui est important, mais la démographie nous fait mal et c’est assurément l’un des enjeux auxquels il faut s’attaquer. »

Mario Fortin indique que le CQDD devrait être en mesure de livrer la planification souhaitée vers la fin du mois d’avril et le début du mois de mai.

« On se donne un peu de marge afin d’être flexible. Si on a besoin d’une soirée de consultation additionnelle, par exemple, on va la tenir. Mais avant le début de l’été, on veut un plan entre les mains. »

Le maire assure que le conseil municipal ne tablettera pas cette planification. Un suivi rigoureux des objectifs et des actions ciblées sera communiqué à la population, dit-il.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des