Normandin installera des compteurs d’eau

Photo de Serge Tremblay
Par Serge Tremblay
Normandin installera des compteurs d’eau
Normandin procèdera à l’installation de 215 compteurs d’eau sur son territoire en 2019. (Photo : Pixabay)

Afin de rencontrer ses cibles en matière d’économie d’eau potable, la Ville de Normandin se voit forcée de procéder à l’installation de compteurs d’eau à la fois dans les milieux commercial, industriel, agricole et résidentiel.

« Depuis 2011, nous avons fait beaucoup de travaux en remplacement de conduites pour éliminer des fuites et en contrôle de nos équipements de pompage. Nous sommes parvenus à réduire de 16% notre consommation, mais comme nous n’avons pas atteint la cible de 20% du ministère, nous sommes obligés d’installer des compteurs d’eau », explique le maire de Normandin, Mario Fortin.

Au total, ce sont 215 compteurs d’eau qui seront installés à Normandin. Tous les commerces et industries en seront munis, de même que les 41 fermes qui sont branchées sur le réseau municipal. Une soixantaine de résidences en seront aussi équipées.

« Pour les résidences, nous allons y aller au hasard en gardant pour but d’avoir une bonne représentation du territoire. Par contre, nous allons d’abord inviter les gens qui seraient prêts à en avoir un sur une base volontaire. »

Coût

Dans le cas des résidences privées, la facture sera entièrement assumée par la municipalité. Pour les autres, les coûts d’acquisition et d’installation des compteurs d’eau seront ajoutés au compte de taxes.

« C’est un processus que l’on veut compléter en 2019. Nous allons aller en règlement d’emprunt pour faire l’acquisition des compteurs d’eau, puis on aura des séances d’information pour bien expliquer en quoi ça consiste. »

Des visites sur les lieux devront également être organisées au préalable pour déterminer comment installer l’appareil et établir une procédure de prise de relevé par la suite.

Facturation

Pour le maire de Normandin, cette opération ne vise pas à aller chercher des revenus additionnels, même s’il est probable qu’on doive en venir à un système de facturation à la consommation éventuellement.

« Le but n’est pas de facturer, mais d’être en mesure de savoir où est-ce que l’eau va et de pouvoir le démontrer au ministère. Est-ce qu’on en viendra à la facture à la consommation? On n’en a pas l’obligation pour le moment, mais on sent bien que ça viendra. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des