Mario Bédard du comité J'ai ma place convaincu du retour des Nordiques

Invité de la Chambre de commerce

Dolbeau-Mistassini – Le président du conseil d’administration de "J’ai ma place", Mario Bédard, était l’invité de la Chambre de commerce et d’industrie de Dolbeau-Mistassini le 6 décembre dernier. Appelé à témoigner du travail déployé par l’organisme qu’il dirige dans le dossier du nouveau Colisée de Québec, M. Bédard n’a pas caché qu’il est convaincu du retour éventuel des Nordiques.

"Plusieurs arénas sont vides aux États-Unis alors que l’on fait salle comble partout au Canada. Avec la force du dollar canadien et le ralentissement économique qui sévit aux États-Unis, les conditions sont là pour un retour des Nordiques à Québec", a-t-il soutenu.

Sans toutefois donner de détails, M. Bédard a également laissé entendre que les Coyotes de Phoenix et les Blue Jackets de Colombus constituent deux formations qui pourraient être susceptibles de déménager à Québec dans le futur. "Phoenix ou Colombus, ça irait bien", s’est-il contenté de dire.

Mario Bédard devait toutefois rappeler que le retour d’une équipe de la LNH à Québec n’est pas du mandat de "J’ai ma place" et que l’organisme concentrait ses efforts à poursuivre la mobilisation du milieu économique maintenant que l’on sait que l’amphithéâtre sera construit. "Nous avons réussi à convaincre la population et les gens d’affaires d’embarquer dans le projet. Maintenant, nous voulons faire en sorte de conserver ce momentum tout en continuant à vendre des sièges", a-t-il précisé.

En vendant des sièges de la sorte, "J’ai ma place" contribue à amasser des sommes pour la construction du nouveau Colisée. Actuellement, l’organisme a accumulé 18 millions et se fixe pour objectif de se rendre à 40 millions. Toutes les loges corporatives ont été vendues et 4 000 des 8 000 sièges dont dispose "J’ai ma place" ont été vendus.

Il est encore temps pour les intéressés de se procurer un siège auprès de "J’ai ma place". Moyennant une contribution financière, toute personne ou entreprise qui achète un siège obtient ainsi un droit de priorité sur l’acquisition de billets pour tous les événements à être tenus dans le nouveau Colisée, que ce soit spectacles de musique ou hockey de la ligue nationale avec un éventuel retour des Nordiques.

"La vente des sièges qu’il nous reste ne m’inquiète pas du tout, car du moment où on annoncera le retour du hockey professionnel à Québec, ils partiront tous en quelques minutes. À Winnipeg, il aura suffi de 17 minutes pour tout vendre", a mentionné Mario Bédard.

Pour plus d’information, il est possible de visiter le www.jaimaplace.com.

Le Journal Nouvelles-Hebdo, un média de Transcontinental.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des