Maria Express a un plan de transport collectif unique au Québec

Serge Tremblay
Maria Express a un plan de transport collectif unique au Québec
Maria Express est à la recherche de conducteurs désirant effectuer du transport collectif pour se faire un revenu d’appoint. (Photo : Unsplash)

Dolbeau-Mistassini – Maria Express s’apprête à mettre sur pied une offre de transport collectif unique au Québec. L’organisme recrute actuellement des chauffeurs indépendants afin de déployer un tout nouveau service intra et intermunicipal.

La formule que Maria Express désire mettre en place s’apparente sur certains points à Uber. On désire recruter des conducteurs qui ont un véhicule en ordre et qui sont désireux d’effectuer des transports pour lesquels ils seront rémunérés selon un taux au kilomètre parcouru.

« Avec la nouvelle Loi qui régit le taxi, on peut accréditer des chauffeurs ainsi que leur véhicule et les utiliser pour effectuer du transport collectif. Notre projet avait été beaucoup ralenti par les négociations entourant la Loi sur le taxi, mais maintenant, ça nous simplifie beaucoup les choses », précise Mario Fortin, président de Maria Express et maire de Normandin.

Celui-ci explique qu’une personne qui dispose d’un peu de temps et de la volonté de faire du transport collectif avec son véhicule peut entreprendre un processus d’accréditation assez simple au coût de 300 $. Une fois l’accréditation obtenue, il est possible pour le conducteur de faire des transports.

Maria Express se chargera de dresser la liste des transports à effectuer et celle-ci sera transmise au préalable au conducteur. Le conducteur sait alors à quelle heure il doit se présenter à la borne et quelle est la destination.

« On parle de transport pour lesquels il y a eu une demande de faite à l’avance. Pour un besoin de transport immédiat, il y a toujours les taxis et ce n’est pas notre mandat. »

Recrutement

La période de recrutement pour les chauffeurs est amorcée et Maria Express espère pouvoir lancer rapidement ses activités, quitte à n’avoir que quelques chauffeurs sous la main. Les besoins sont davantage présents dans le secteur Normandin, mais on ne refusera personne qui répond aux exigences.

Mario Fortin précise d’ailleurs qu’il ne s’agit pas ici d’un travail à temps plein et que l’on s’accommodera des disponibilités des gens.

« Nous prendrons les gens selon les disponibilités qu’ils sont capables de fournir. Ce serait difficile pour quelqu’un de se faire un travail à temps plein avec ça, mais ce peut être un revenu d’appoint intéressant pour une personne qui a un peu de temps ou encore pour un retraité qui a le désir de demeurer actif. »

Intermunicipal

Ce type de transport collectif est avant tout destiné à des trajets intramunicipaux. Pour les trajets intermunicipaux, Maria Express est à compléter son plan qui consistera à offrir un transport via un sous-traitant avec des minibus de 7 à 8 places.

Toutefois, le temps que ce nouveau service soit mis en place, on proposera aux chauffeurs accrédités d’effectuer des transports entre différentes municipalités de la MRC de Maria-Chapdelaine, ce qui permettra aussi à l’organisme de roder ses opérations.

 

Partager cet article