Maria-Chapdelaine demande aux autres MRC de financer l’événement

Maria-Chapdelaine demande aux autres MRC de financer l’événement
La troisième édition de la Traversée du lac Saint-Jean à vélo se tiendra les 26 et 27 février 2016. 

DESTINATION LAC SAINT-JEAN. Par suite de l’abolition de Destination Lac-Saint-Jean, qui contribuait au financement de la tenue de la Traversée du lac à vélo, les élus de la MRC de Maria-Chapdelaine ont accepté de contribuer à hauteur de 8 000 $ pour la tenue de l’événement en février prochain.

Le préfet Jean-Pierre Boivin a par ailleurs demandé aux deux autres MRC du Lac de contribuer au financement de l’événement, qui se veut un produit d’appel touristique lors de la saison hivernale. « Cela fait maintenant deux ans que cette compétition se tient et que Destination Lac-Saint-Jean avait accepté de parrainer et de promouvoir », a poursuivi Jean-Pierre Boivin, qui souligne que l’on se doit de supporter les promoteurs à l’aube de cette troisième édition qui annonce une participation record d’amateurs de fatbike.

Les élus de Maria-Chapdelaine estiment que les désaccords intervenus quant à la mission de Destination Lac-Saint-Jean ne doivent pas pénaliser un événement qui se veut rassembleur et qui permet à toutes les MRC du lac de pouvoir bénéficier de retombées et de renommée. « La Traversée du lac à la nage connaît son départ à Péribonka et son arrivée à Roberval. On doit maintenir cette traversée l’hiver avec le fatbike » a précisé le préfet Boivin.

Soulignons que pour l’édition 2016 les organisateurs de la Traversée du lac à vélo l’hiver, pouvaient compter sur une contribution de près de 25 000$ de la part des trois MRC. Avec le retrait de la MRC du Domaine du Roy et de la ville de Roberval, de destination Lac Saint-Jean les organisateurs se retrouvent devant un manque à gagner qui peut mettre en péril la tenue de l’événement.

Quant à l’avenir d’une table de concertation pour vendre le lac Saint-Jean au niveau touristique, Jean-Pierre Boivin a dit espérer que des pourparlers entre les trois parties rependront dès le début de l’année afin de voir comment on peut concilier les volontés des partenaires à la remise sur pied de Destination Lac-Saint-Jean.

Partager cet article