Marche Dédé-Fortin :Une trentaine de marcheurs participent

Marche Dédé-Fortin :Une trentaine de marcheurs participent

Un moment de détente apprécié à l’occasion du diner près de Saint-Félicien.

FONDATION. Nous avons profité du dîner des marcheurs pour la Fondation Dédé Fortin à Saint-Félicien le samedi 03 octobre pour en connaître davantage sur les buts motivant ces marcheurs. Quelques-uns ont même pris dix jours de vacances afin de compléter le tour du lac Saint-Jean à pied, empruntant la piste cyclable de la Vélo Route des Bleuets.

Hélène et Sylvie, les organisatrices de ce trajet et sœurs de Dédé, en sont à leur deuxième expérience. L’an passé, six marcheurs seulement se sont présentés. Cette année, une trentaine a répondu positivement afin de compléter les 250 kilomètres de la randonnée de dix jours. Le but est de venir en aide à des organismes déjà existants et offrant du soutien aux personnes présentant des risques de suicide. L’objectif de cueillette de fonds n’est pas fixé mais les sœurs Fortin pensent pouvoir annoncer une somme assez appréciable à la fin de la randonnée. Il est intéressant de voir l’entraide manifestée entre les participants. Quand quelqu’un a quelques difficultés avec des ampoules, on l’attend et on l’aide. D’où le parallèle avec la boite à outils que devrait consulter toute personne dont les besoins affectifs sont déficients.

Demander un «plaster» devient facile sur le parcours, d’où la ressemblance avec les immenses possibilités de consulter, de demander de l’aide, de trouver des solutions lorsque des intentions de suicide affectent les gens. Cela devient une lumière pour le futur. C’est le but de la Fondation Dédé Fortin, aider les hommes principalement qui sont en détresse. La marche n’en est qu’à sa deuxième journée de parcours que déjà, les sœurs Hélène et Sylvie mijotent des projets pour la prochaine édition.—J.P.A.

Partager cet article