Lutte à l'austérité: La CSN annonce un été chaud

Lutte à l'austérité: La CSN annonce un été chaud

Engelbert Cottenoir

ACTION. Coup d’éclat, activité de visibilité, travail de terrain et grand rassemblement régional sont à l’ordre du jour du plan d’action de lutte contre l’austérité pour la période estivale 2015, selon les représentants du Conseil central des syndicats nationaux du Saguenay-Lac-Saint-Jean- CSN et de ses différentes fédérations affiliées.

«Nous lançons aujourd’hui une nouvelle phase de notre plan d’action contre les mesures d’austérité imposées par notre gouvernement. Les militants de la CSN dans la région seront très actifs ! Notre objectif estival est de gonfler les rangs de ceux qui résistent pour arriver en septembre avec un front encore plus large que les derniers mois», explique Engelbert Cottenoir, président du Conseil central des syndicats nationaux du Saguenay-Lac-Saint-Jean – CSN.

Grand rassemblement

Les militants de la CSN ont annoncé la tenue d’une activité à plus grande échelle par mois, pendant l’été. Entre celles-ci, ils iront vers les gens, vers la population et les membres de la CSN. Une tournée de festivals est prévue avec la Cantine mobile CSN afin de distribuer de l’information et discuter avec la population des effets des politiques d’austérité sur les personnes en difficulté et les familles.

Dans ce sens, la CSN lance l’appel à un grand rassemblement régional sur les questions familiales, le 12 septembre 2015 à Alma.

Mesures

«Plusieurs mesures qui ont été adoptées à la presse et dans certains cas, sous bâillon, prendront effet cet été. Pensons seulement à la tarification dans les Centres de la petite enfance par exemple. Le thème du rassemblement sera «L’austérité : une attaque au cœur des familles». Nous en parlerons tout l’été afin que cette activité soit marquante et mobilisatrice pour l’automne», ajoute Gaston Langevin, vice-président régional de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN).

Une attention particulière sera portée par les militants de la CSN sur les allées et venues des ministres libéraux dans la région pendant la période estivale.

«S’ils croient qu’ils pourront venir dans la région tranquillement pendant l’été, ils se trompent! Nous n’accepterons pas qu’ils viennent rire de nous sans que nous ne disions rien. Que le message soit clair : notre lutte ne prend pas de vacances cet été !» concluent les deux porte-paroles.

Partager cet article