L’UPA régionale satisfaite du retour à l’ancien programme de taxes foncières

L’UPA régionale satisfaite du retour à l’ancien programme de taxes foncières
Le président de l’ UPA du Saguenay-Lac-Saint-Jean

TAXES FONCIERES. La décision du nouveau ministre de l’Agriculture Laurent Lessard, de retirer l’application du programme de taxes foncières mis de l’avant par l’ancien ministre Pierre Paradis, a été reçue favorablement, avec satisfaction et fierté par le président de l’UPA régionale, Mario Théberge.

«Nous revenons à l’ancien programme et nous sommes heureux de voir qu’une décision unilatérale comme celle de modifier le programme de taxes foncières décrété par le ministre Paradis est renversée», commente Mario Théberge, qui a ainsi annoncé la fin des actions de contestation mises de l’avant au niveau des sentiers de motoneige.

Le président Théberge rappelle que la décision du ministre Paradis de changer le programme de taxes foncières aurait coûté pas moins de 16 millions $ aux agriculteurs du Québec. «Son abolition fait que nous pourrons utiliser cet argent pour développer l’agriculture ici et partout au Québec», précise le président.  

En annulant l’activité de sensibilisation auprès des motoneigistes qui était prévue pour samedi le 4 février, Mario Théberge s’est dit aussi content de ne pas nuire à l’industrie touristique régionale. «Nous voulions être solidaires avec nos confrères des autres régions en mettant de l’avant ces barrages de sensibilisation», poursuit Mario Théberge soulignant que dans la région, des ententes sur les droits de passages entre les producteurs agricoles et les clubs de motoneigistes sont en vigueur.

Le programme retiré est entré en opération depuis le 1er janvier. Les agriculteurs ont ainsi reçu leur facture de taxes foncières qui tient compte d’augmentations qui représentent en moyenne une hausse de 27% par rapport à l’an dernier. Ces augmentations seront payées par les producteurs et le ministère de l’Agriculture remboursera les agriculteurs

Partager cet article