L’idée d’une ville une MRC dans Maria-Chapdelaine refait surface

L’idée d’une ville une MRC dans Maria-Chapdelaine refait surface
Les candidats à mairie de Dolbeau-Mistassini

L’hypothèse de créer sur le territoire de la MRC une MRC une ville est revenue lors de la soirée électorale organisée par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Dolbeau-Mistassini, alors que les candidats à la mairie de Dolbeau-Mistassini, Maurice Sénéchal et Richard Hébert répondaient à des questions portant sur le rôle de la ville centre.

Prenant exemple sur Rouyn-Noranda, Maurice Sénéchal a rappelé que la création d’une MRC une ville à cet endroit a permis à ce secteur d’avoir une force d’attraction plus grande et une meilleure efficacité. « Nous devrions analyser si cette éventualité pourrait être mise de l’avant ici, afin que nous puissions avoir une plus grande efficacité », a indiqué Maurice Sénéchal, abordant le thème de ville centre pour Dolbeau-Mistassini. Pour le candidat, Richard Hébert, l’idée de faire une ville, une MRC ne lui convient pas et il voit mal comment on pourrait desservir adéquatement tous les citoyens sur un aussi vaste territoire. « Nous serions dans une situation où des citoyens pourraient se retrouver avec des niveaux de services qui créeraient des secteurs de seconde zone » commente Richard Hébert. Pour lui, il faut travailler à améliorer l’offre de services professionnels et commerciaux à Dolbeau-Mistassini pour jouer pleinement son rôle de ville centre à la MRC.

Tourisme

Les deux candidats ont pu échanger leur vision du développement touristique pour la ville de Dolbeau-Mistassini. Pour Richard Hébert le plan stratégique de développement touristique adopté lors de la dernière séance du conseil municipal, représente la ligne de conduite que l’on doit adopter. « Dolbeau-Mistassini est la capitale mondiale du bleuet, on se doit de s’afficher à cet égard, tout en mettant de l’avant graduellement les actions comme la création de Tourisme Dolbeau- Mistassini », a fait savoir Richard Hébert.

Pour Maurice Sénéchal, il faut cesser de se leurrer puisque le tourisme à Dolbeau-Mistassini n’existe pratiquement pas. « Il nous faut mettre en évidence le potentiel immense que représente le bleuet comme attraction touristique », précise Maurice Sénéchal, tout en soulignant que les grandes rivières et la bordure du lac sont aussi des éléments à prendre en compte. Il y va par ailleurs d’une suggestion pour faire du site du Parc de la Pointe-des-Pères un lieu d’attraction touristique. Il préconise la construction de la Maison de la forêt.

Démocratie

Maurice Sénéchal et Richard Hébert ont par ailleurs pu élaborer sur les grands thèmes de leur campagne électorale. Pour Maurice Sénéchal la démocratie municipale ça s’exerce au départ par l’accomplissement de son devoir de citoyen soit celui d’aller voter. Il entend mettre de l’avant une gestion collégiale des affaires de la ville en accordant aux échevins élus la direction des comités afin d’impliquer pleinement le potentiel des élus.

Pour Richard Hébert, la transparence, la communication sont au coeur de son engagement à faire de son administration une administration solidaire. La mise en place d’un comité de développement économique permanent composé de citoyens, de gens d’affaires et d’élus représente pour lui un moyen qui sera mis en place dès les premiers mois de son administration. « Nous devons avoir une stratégie de développement économique et il appartiendra à ce comité de l’élaborer », a conclu Richard Hébert. —J.S.

Partager cet article