Les stationnements du Complexe sportif Desjardins mal adaptés

Denis Hudon
Les stationnements du Complexe sportif Desjardins mal adaptés
Ghislain Paré dans le stationnement réservé de l’autre côté de l’entrée des Promenades du Boulevard. L’affiche indiquant l’emplacement réservé pour les personnes en fauteuil roulant est trop éloignée et trop haute, selon cet utilisateur. (Photo : Trium Médias – Denis Hudon)

Les nouveaux espaces de stationnement pour personnes à mobilité réduite aménagés devant l’entrée principale du Complexe sportif Desjardins sont loin de faciliter la tâche aux personnes handicapées. Sortir de son véhicule adapté avec son fauteuil roulant peut devenir hasardeux, voire dangereux quand ce n’est pas carrément une impossibilité.

Ghislain Paré se serait attendu à ce que les nouveaux stationnements, depuis les travaux de l’aquagym et de rénovation de la façade du Complexe sportif, répondent aux besoins des personnes à mobilité réduite. Il a vite déchanté lorsqu’il a voulu les utiliser.

On retrouve devant la porte d’entrée principale, quatre stationnements côte à côte.

« Ce n’est de toute évidence pas suffisamment large. Je suis incapable de déployer la rampe électrique de ma vanne. Il y a une bordure de ciment pour l’un des stationnements et pour les autres aussi, ce n’est pas assez large. S’il y a un autre véhicule adapté à côté, c’est impossible de sortir de ma vanne », raconte Ghislain Paré.

Impossible de déployer la rampe électrique pour sortir du véhicule dans ce stationnement réservé aux personnes à mobilité réduite, devant l’entrée principale du Complexe sportif Desjardins.

Celui-ci suggère un compromis, en retirant un des espaces réservés à la mobilité réduite pour n’en faire que trois, mais plus larges.

Mise au courant de la situation, la Ville de Dolbeau-Mistassini est à faire les vérifications avant de commenter. Par la voix de la responsable des communications, Christine Sauvageau, la Ville se dit prête à apporter les corrections si cela s’avérait nécessaire.

Une note de 8 sur 10

Ghislain Paré a repéré un autre endroit au centre-ville où le stationnement pour les personnes handicapées cause parfois un problème, mais d’un autre ordre. C’est celui devant la traverse piétonnière des Promenades du Boulevard, du côté de l’église Sainte-Thérèse, en face du Rossy.

« L’affiche du panneau indiquant le stationnement est trop haute, trop éloignée et donc difficile de la voir. Il arrive que cet espace soit occupé par une personne qui n’a pas de vignette pour personne à mobilité réduite. Autrement, ce serait parfait, l’espace est suffisamment large pour sortir le fauteuil roulant ».

De façon générale, Ghislain Paré trouve que les espaces de stationnements pour les véhicules adaptés sont bien aménagés sur le territoire de Dolbeau-Mistassini. Il donne d’ailleurs une appréciation de 8 sur 10.

« Il y a bien quelques endroits où c’est plus difficile d’accès, mais on y arrive en se débrouillant. Ça s’est beaucoup amélioré avec les années. C’est certain que l’hiver, avec la neige, c’est parfois tout un défi de se déplacer ».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires