Les Serres Toundra de Saint-Félicien prennent forme

Les Serres Toundra de Saint-Félicien prennent forme
Philippe Couillard et Gilles Potvin en compagnie des promoteurs.

VISITE. Lors d’une entrevue exclusive avec TC Media, vendredi, le premier ministre Philippe Couillard a confié que les Serres Toundra étaient un projet très important à plusieurs égards. Il en a d’ailleurs fait la visite, accompagné du maire de Saint-Félicien et des promoteurs.

« La première fois que j’ai entendu parler de cette idée, il y a quelques années, c’est le maire Gilles Potvin de Saint-Félicien qui m’avait parlé des milieux ruraux comme producteurs d’énergie dans le secteur agroalimentaire. Ma curiosité avait été piquée et aujourd’hui, je constate la concrétisation qui est en cours. Pour la région, c’est une façon de diversifier son économie tout en étant une source d’emplois de bonne qualité. C’est une industrie développée ici qui nous permettra de sortir de l’étau de la forêt, nous en rendant moins dépendants de sa situation actuelle ».

Le ministre Couillard a poursuivi en mentionnant que son gouvernement veut développer trois choses dans l’économie: l’industrie innovante, l’exportation et l’aide à nos entrepreneurs.

« Ce que nous avons devant nous aujourd’hui, c’est de l’importation de technologie que nous pourrons à notre tour exporter ailleurs. C’est un consensus d’innovation extraordinaire plus qu’à la fine pointe de la technologie. C’est également un très bon message pour la région et le Québec. »

Retour dans le passé

Présent à cette visite, le maire de Saint-Félicien, Gilles Potvin, a fait une rétrospective du projet en mentionnant qu’au début, il se devait d’être exportable.

« Une synergie évidente et inévitable se retrouve entre la forêt et l’agriculture alors que les résidus de cette première serviront à alimenter cette dernière et dans des conditions exceptionnelles tout en y alliant la haute technologie. Des emplois de qualité tels, biologistes et agronomes, se retrouvent aux premières lignes de la production et du non-emploi des pesticides. C’est une innovation qu’on ne pensait pas avoir en région. Il sera possible d’accélérer les futures phases de réalisation en évitant les difficultés rencontrées et solutionnées. »

Éric Dubé, au nom des promoteurs, nous a avoué que plusieurs entreprises suivent de près l’évolution de la construction des Serres Toundra et demandent beaucoup d’information.

Période estivale

À l’approche de ses vacances, le premier ministre Couillard prévoit être présent à la Saint-Jean-Baptiste dans la région. S’en suivront la rencontre du Corps diplomatique et la participation en Europe au Sommet aéronautique, suivi de l’Allemagne et la rencontre d’industries innovatrices pouvant investir au Québec. S’en suivront quelques jours de repos pendant lesquels, « maniaque de la pêche » comme il se décrit lui-même, il pourra être aperçu sur le Piékouagami avant son rendez-vous annuel à la pêche au saumon en août.

Partager cet article