Les réservations explosent

Serge Tremblay
Les réservations explosent
Les réservations explosent dans les campings en vue de l’été 2021. Ici, le Camping des Chutes, qui subira quelques travaux d’amélioration. (Photo : Trium Médias - Serge Tremblay)

Le vent de popularité qui a soufflé sur le camping l’été dernier semble vouloir se maintenir. Les réservations sont déjà en forte progression par rapport à ce qu’elles étaient habituellement dans les dernières années.

Au camping Vauvert, opéré par Tourisme Dolbeau-Mistassini, c’est la folie. Le camping se situe dans le top 5 des campings affichés sur la plateforme campin.ca et les réservations continuent d’entrer à vitesse grand V.

« Cette année, les gens se prennent vraiment à l’avance. Nous en sommes à 193 000 $ de réservations au 1er mars alors que l’an dernier, nous en étions à 25 000 $. Bien sûr, la pandémie a joué l’été dernier, mais on se dirige vraiment vers un bel été », mentionne Shelly-Louise McLaughlin, adjointe au développement touristique chez Tourisme Dolbeau-Mistassini.

Les chalets ont rapidement été loués, mais il est toujours possible de trouver des espaces camping pour la saison, même s’ils s’envolent rapidement.

Pour bonifier l’offre, Tourisme Dolbeau-Mistassini a également fait l’acquisition de kayaks pour offrir en location.

Parallèlement, on entend amorcer un projet d’amélioration au Camping des Chutes pour lequel on s’est doté d’un plan d’aménagement. Le terrain sera retapé et les espaces seront plus faciles d’accès avec un meilleur stationnement.

Après un essai concluant l’an dernier, on revient également avec 10 espaces saisonniers au Camping des Chutes cette année alors qu’on n’en proposait habituellement que 4 ou 5.

Pour Tourisme Dolbeau-Mistassini, le principal défi en vue de la saison se trouve dans le recrutement. Plusieurs postes demeurent à pourvoir pour les opérations dans les campings.

Chute à l’Ours

Au Site touristique de la Chute à l’Ours de Normandin, on vit une situation semblable. Les réservations y sont aussi nombreuses et laissent entrevoir un été exceptionnel.

« Ça va très bien et même très très bien. Comparées aux années 2020 et 2019, nos réservations sont en hausse de 250 % pour les chalets et de 300 % pour le camping.  En 2019, on parlait de 3 000 nuitées et je suis déjà à autour de 1 200 à 1 300 nuitées de réservées. Plus du tiers de ma saison est déjà réservée, c’est exceptionnel », précise Éric Bhérer, directeur général du Site touristique de la Chute à l’Ours.

Celui-ci estime que l’intérêt démontré par les Québécois envers le camping en raison de l’impossibilité de voyager l’an dernier ne semble pas être l’affaire qu’une seule saison.

« Je pense que l’on peut s’attendre à un phénomène sur le moyen terme. Ça ne semble pas de sitôt que les gens pourront retourner voyager dans le sud. Ce que je perçois, c’est que les Québécois auront pu en profiter pour découvrir la qualité de l’offre au Québec et l’adopter. On n’a pas à être gêné de ce qui est offert chez nous! »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires