Le vaste chantier va débuter en août

Denis Hudon
Le vaste chantier va débuter en août
Un aperçu de ce à quoi pourrait ressembler la rue de l'Église à Albanel, au croisement de la rue Principale, une fois les travaux réalisés. (Photo : courtoisie Rues Principales)

Les travaux de réaménagement de la rue de l’Église au coeur du village d’Albanel devraient se mettre en branle vers la mi-août. Un investissement de l’ordre de 2,8 M$.

Les élus ont présenté récemment la planification stratégique et les croquis de cet aménagement important. Pour la mairesse Francine Chiasson, il faudra commencer par les travaux d’infrastructures sous-terraines et attendre en 2022 pour les travaux en surface.

« On souhaiterait réaliser de 60% à 70 % des travaux cette année, mais avec les retards dans l’approvisionnement de certains équipements, on ne connaît pas l’échéancier précis ».

De ce montant de 2, 8 M$, le ministère des Transports du Québec assume une part de 63 % du coût contre 37 % pour la Municipalité.

Tout ce réaménagement a pour but non seulement d’améliorer le paysage urbain, mais surtout de relever le niveau de sécurité tant des automobilistes, des cyclistes que des piétons.

« En rétrécissant la largeur de la rue de l’Église et en gérant mieux les divers accès, cela contribuera à améliorer la sécurité de tous les usagers. On aurait souhaité tout faire cet été, mais il y a beaucoup trop d’impondérables ».

Albanel souhaite aussi faire réduire la vitesse à 30 km/h sur la rue de l’Église, mais seulement sur une courte distance, spécifique à la zone scolaire.

Une fois ces travaux majeurs réalisés, la Municipalité ajoutera de la verdure, des arbres, des fleurs et des arbustes au fil des ans.

Jeux d’eau et vestiaire piscine

Par ailleurs, l’installation des jeux d’eau ne se fera qu’à la fin de l’été, en septembre ou en août avec un peu de chance. La Municipalité est en processus d’appels d’offres.

« Nous avons déjà commandé les équipements, sachant que cela peut prendre quelques mois ».

Parallèlement, les travaux de rénovation du vestiaire de la piscine vont aussi se mettre en branle. Les deux projets totalisent 250 000 $.

Enfin, Albanel effectue des études afin de remplacer les équipements actuellement désuets du système d’approvisionnement en eau potable pour les résidents du secteur du coteau Marcil.

« Il y a une réfection majeure à faire au puits. On se donne un an ou deux pour régler ça. »

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires