Le projet Les Routes d'eau et de glace est mis sur la glace

Le projet Les Routes d'eau et de glace est mis sur la glace
kayak

TOURISME. Le projet des Routes d’eau et de glace se retrouve… sur la glace. Les difficultés entourant la mise en place de Destination Lac-Saint-Jean ont imposé un frein au projet.

Les Routes d’eau et de glace avaient été lancées en grande pompe à l’été 2014. Il s’agit d’un produit de positionnement touristique visant à mettre en valeur l’écotourisme et le tourisme d’aventure au Lac-Saint-Jean. Différents outils de promotion, dont un site web, avaient été développés.

« Les Routes d’eau et de glace bénéficiaient d’une subvention du gouvernement, mais cette subvention a été arrêtée. En assemblée, on a décidé de faire un jumelage avec Destination Lac-Saint-Jean, donc les deux dossiers deviennent un seul dossier », précise le président de Destination Lac-Saint-Jean, Gino Villeneuve.

Dissensions politiques

Destination Lac-Saint-Jean a toutefois connu des difficultés alors que le démarrage de l’organisation a été grandement ralenti. La ressource embauchée pour mener le projet a quitté en cours de route et certaines dissensions du point de vue politique seraient également en cause.

« Effectivement, on a connu certaines problématiques, notamment au niveau de nos ressources. On a donc été forcé de mettre la pédale sur pause, le temps que l’on puisse réaliser une étude de structure. Quand on pourra à nouveau appuyer sur la pédale, les Routes d’eau et de glace reprendront aussi », explique Gino Villeneuve.

Les trois MRC du Lac-Saint-Jean ont investi des sommes appréciables dans cette aventure. Lors de lancement des Routes d’eau et de glace en 2014, on parlait de plus de 225 000 $.

Partager cet article