Le ministre Luc Blanchette se fait rassurant pour l’industrie forestière

Le ministre Luc Blanchette se fait rassurant pour l’industrie forestière
Le ministre Luc Blanchette répond aux maires Hébert et Potvin

EMPLOIS. En réponse aux propos tenus par les maires Richard Hébert et Gilles Potvin sur l’avenir des emplois dans le secteur forestier, le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Luc Blanchette a tenu à préciser que le gouvernement a toujours comme priorité le maintien des emplois dans le secteur forestier.

: «Notre gouvernement ne ménagera aucun effort pour protéger la forêt et maximiser les retombées économiques qui y sont liées», a déclaré le ministre Blanchette, précisant que les mesures touchant la protection du caribou forestier et la nouvelle limite nordique auront peu d’effets sur le potentiel d’exploitation de la forêt, tant au Saguenay-Lac-Saint-Jean qu’ailleurs au Québec.

Alors que les maires Hébert et Potvin demandaient au premier ministre de préciser la pensée du gouvernement sur le maintien des emplois en forêt, le ministre Blanchette a répondu : «La mise en oeuvre de nouvelles mesures, soit le plan d’action pour l’aménagement de l’habitat du caribou forestier ainsi que nouveau tracé de la limite nordique des forêts attribuables, n’auront pas d’effets négatifs pour les travailleurs forestiers» a déclaré le ministre par voie de communiqué. Face à la limite nordique des forêts attribuables, le ministre affirme que les critères scientifiques et l’analyse des enjeux sociaux et économiques des régions touchées ont été pris en compte et qu’on estime que la variation de la possibilité forestière sera de moins de 1%.

Dans sa réponse, le ministre Blanchette rappelle qu’au Québec le gouvernement veut maintenir la vitalité de cette industrie de même que les 60 000 emplois qui y sont rattachés. Le ministre mentionne que la forêt au Québec c’est 1,7 milliard$ d’investissement, dont 1,26 milliard$ en travaux sylvicoles, 208 millions en appui au secteur forestier, 200 millions en tarifs électriques adaptés pour les entreprises manufacturières.

Partager cet article