Le maire de Girardville satisfait de la campagne de fidélisation

Le maire de Girardville satisfait de la campagne de fidélisation
Le maire de Girardville Michel Perreault.

COMMERCE LOCAL . Pour le maire de Girardville, Michel Perreault, l’expérience de la Carte Boomerang, mise en place en juillet 2015, représente un succès quant à la fidélisation commerciale au sein de la municipalité. Plus 400 cartes sont en circulation pour une accumulation moyenne de points boomerang dont la valeur se situant entre 1 000 $ et 1 500$ par mois.

«À Girardville nous avons la chance d’avoir encore des services commerciaux dans pratiquement tous les domaines de consommation et la carte boomerang contribue à maintenir l’achat local», commente le maire Perreault. «Au niveau municipal, nous envisageons de mettre de l’avant l’utilisation de la carte pour acquérir certains services tarifés», poursuit le maire Perreault, soulignant que le comité de développement de Girardville analyse quant à lui la réalisation de projets où les citoyens pourront utiliser les points contenus sur leur carte. Ainsi, le comité est à définir les règles d’utilisation de la Carte Boomerang pour un projet de développement domiciliaire à Girardville. Les détails entourant ce projet devraient être connus dans les semaines à venir a indiqué le maire Perreault.

Girardville est en fait la première municipalité à avoir adhéré au programme de la Carte Boomerang, une initiative régionale dont le siège social est situé à Roberval. «La quasi-totalité des commerces existants à Girardville ont adhéré au programme de fidélisation ce qui a aussi contribué au succès et à conserver chez-nous l’argent des rabais consentis lors des achats des citoyens», précise le maire Perreault. Il y a un an tous les foyers de la municipalité ont reçu une carte et en cours d’année des cartes supplémentaires ont été demandées explique le maire qui souligne que les travailleurs et travailleuses à la Coopérative forestière ont aussi reçu une carte même s’ils demeurent à l’extérieur de la municipalité. «Les points accumulés sur la carte doivent être utilisés à hauteur de 80% de leur valeur à Girardville, ce qui assure aux commerçants locaux un retour local des rabais consentis», affirme Michel Perreault. Pour le maire, il s’agit d’une façon de redonner aux commerçants les commandites payées lors de la tenue d’activités populaires, sportives ou culturelles dans la municipalité.

Pour le premier magistrat de Girardville, l’investissement effectué par la municipalité pour obtenir le programme Carte Boomerang s’est avéré rentable.—J.S.

Partager cet article