Le lock-out continue de s’envenimer dans le milieu automobile

Le lock-out continue de s’envenimer dans le milieu automobile
Lock-out.

CONCESSIONNAIRES. Le lock-out qui sévit dans le milieu régional des concessionnaires automobiles continue de s’envenimer. La Corporation des concessionnaires d’automobiles du Saguenay-Lac-Saint-Jean-Chibougamau a déposé une mise en demeure contre Georges Bouchard et Jean-Claude Caron du Syndicat démocratique des employés de garage du Saguenay-Lac-Saint-Jean (CSD).

La Corporation affirme que les porte-paroles du Syndicat ont indiqué à plusieurs reprises pendant l’été que les concessionnaires avaient reconnu avoir usurpé l’identité de techniciens et d’avoir confié des réparations sous garantie à des techniciens non certifiés.

Pour Annie Coulombe, porte-parole de la Corporation, ces allégations sont fausses. « Non seulement ces informations sont fausses, mais elles sont diffamatoires et portent clairement atteinte à la réputation de nos membres », fait-elle valoir dans un communiqué.

La Corporation exige donc une rétractation publique de la part des porte-paroles syndicaux, mais également le retrait de toutes les pancartes qui véhiculent lesdites informations.

La mise en demeure a été signifiée mercredi par la Corporation, La Maison de l’auto St-Félicien, la Maison Mazda, Paul Albert Chevrolet Cadillac et Chicoutimi Chrysler Dodge Jeep. —S.T.

Partager cet article