Le gouvernement du Québec octroie une subvention de 98 000 $

Le député de Roberval à l’Assemblée nationale et adjoint parlementaire à la ministre des Ressources naturelles volet forêt, M. Denis Trottier, a annoncé la participation financière du ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire de l’ordre de 98 000 $ au projet d’acquisition et de rénovation de l’Auberge des Plaines, à Saint-Edmond-les-Plaines.

Évalué à 408 000 $ le projet de l’Auberge des Plaines a consisté à convertir l’ancien presbytère de Saint-Edmond-les-Plaines, considéré comme bâtiment patrimonial, en site d’hébergement, de restauration, de dépanneur, de boutique de souvenir et de bureau d’accueil pour les services du camping municipal. En annonçant l’aide financière du gouvernement du Québec , le député Denis Trottier a salué l’implication des gens de la collectivité dans la concrétisation de ce projet. « L’Auberge des Plaines représente l’exemple de ce que les gens des petites municipalités peuvent réaliser lorsqu’ils se prennent en main », a indiqué M. Trottier, rappelant que le travail des bénévoles à sa réalisation représente la solidarité nécessaire au développement de leur milieu.

Pour sa part, le maire de Saint-Edmond-les-Plaines, M. Rodrigue Cantin, a précisé que le projet de l’Auberge des plaines représente le départ d’une série d’investissements à être réalisée pour développer le tourisme dans la municipalité. « Les investissements que nous réalisons pour le camping, le centre des loisirs , le développement que nous effectuons au lac Delaunière pour y pratiquer à nouveau la pêche pour toute la famille et la concrétisation de projet d’Héritage agricole illustrent notre volonté de revitaliser notre municipalité », a déclaré le maire Cantin.

Corporation

Le président de la Corporation de développement de Saint-Edmond-les-Plaines, M. Normand Delisle, a pour sa part indiqué que l’aide gouvernementale octroyée dans le cadre du programme d’infrastructure en entrepreneuriat collectif, a permis de compléter le financement requis pour la mise en place d’un complexe de services et de commerces de proximité pour les citoyens de la municipalité. La Corporation de développement de Saint-Edmond-les-Plaines a permis avec ce projet de redonner à la municipalité des services commerciaux comme un dépanneur, une boutique d’artisanat, un restaurant et divers services d’informations et de réception à l’endroit des visiteurs. Outre la subvention du gouvernement du Québec de 98 000 $, la corporation a bénéficié de l’aide de divers programmes administrés par le CLD et la MRC de Maria-Chapdelaine, pour une valeur de plus 100,000 $. Plus de 180 000 $ ont été investis par le milieu ou encore grâce à un prêt obtenu auprès de la Caisse populaire des Plaines boréales. —J.S.

Partager cet article