Le génie en région : MSH Services-Conseil a su faire sa place

Serge Tremblay
Le génie en région : MSH Services-Conseil a su faire sa place
(Photo : Trium Médias)

Offrir des services de génie et de gestion de projet en région éloignée est une recette qui peut être gagnante. Le Groupe MSH, implanté à Dolbeau-Mistassini et à Alma, a connu une bonne croissance depuis sa fondation, il y a sept ans.

Lancé par Marc-Olivier Hébert et Marc-André St-Pierre, MSH Services Conseils est passé de l’affaire de deux ingénieurs à une entreprise qui emploie une quinzaine de personnes à temps plein et jusqu’à 20 à 25 en période de pointe pendant l’été.

Il y a quelques années, les deux partenaires ont intégré une nouvelle associée à leur équipe avec Marie-Ève Plourde, ce qui leur a permis d’aussi ouvrir un bureau à Alma.

Groupe MSH s’apprête à franchir une nouvelle étape en s’installant dans un édifice acquis tout récemment sur le boulevard Wallberg, soit le bâtiment qui abritait le bureau de l’avocat Donald Dupéré.

Quelques travaux auront lieu et l’entreprise devrait pouvoir s’installer dans ses nouveaux bureaux au cours de l’automne. Jusqu’ici, elle avait ses bureaux dans les Promenades du Boulevard.

Service de proximité

À aucun moment Marc-Olivier Hébert n’a senti que s’installer en région pouvait constituer au désavantage.

« Au contraire, quand on a démarré, on sentait qu’il y avait un besoin dans les petites municipalités qui n’ont pas les ressources pour avoir un service d’ingénierie. L’idée de départ, c’était d’offrir un service aux petites municipalités alors que les grandes firmes de génie-conseil ont abandonné le Lac-Saint-Jean à presque 100 %. Il y avait un vide à combler en offrant un service de proximité. »

Diversification

Les municipalités de petite taille continuent d’être des clientes, mais le Groupe MSH a aussi su se diversifier.

« C’est nous qui avons fait le projet de développement du Zoo sauvage en nous occupant de la gestion de la construction au cours des quatre ou cinq dernières années. Nous avons complété le tout en juin dernier. Nous sommes aussi beaucoup dans le nord pour différents contrats, entre autres dans des communautés autochtones. »

Marc-Olivier Hébert ajoute que son équipe travaille actuellement sur un contrat dans le secteur de Fermont pour la minière ArcelorMittal. Au cours des dernières années, l’entreprise a aussi été très active avec les Serres Toundra.

Partager cet article