Le forestier en chef décrète de nouvelles coupures

Possibilités forestières 2013-2014

Dolbeau-Mistassini – Le Bureau du forestier en chef du Québec, M. Gérard Szaraz, a émis une nouvelle mise à jour des possibilités forestières du Québec pour 2013-2014. Dans les trois unités d’aménagement forestier que l’on retrouve sur le territoire de la MRC de Maria-Chapdelaine, quelque 478 800 mètres cubes de bois seront soustraits de l’exploitation forestière, dont 404 500 mètres cubes de résineux.

Le volume de sapin, épinette, pin gris et mélèze (SEPM) disponible passera à 3 325 900 mètres cubes dans les trois unités d’aménagement forestier qui couvrent le territoire de la MRC de Maria-Chapdelaine, ce qui inclut une partie d’une unité d’aménagement qui est située dans la MRC Domaine-du-Roy. Sur ce même territoire, la possibilité forestière de SEPM était de 3 730 300 mètres cubes lors de la révision de 2008. Il s’agit d’une réduction de l’ordre de 10,8 %, ce qui demeure tout de même en deçà de la diminution moyenne pour l’ensemble du Québec, qui est de 11,5 % pour le SEPM.

Au niveau du peuplier, les possibilités forestières étaient de 246 900 mètres cubes en 2008 et elles passent à 221 900 mètres cubes avec la modification apportée en 2011, une diminution de 10 %. Pour le bouleau à papier, les diminutions représentent 48 700 mètres cubes alors que pour le bouleau jaune, on parle de 500 mètres cubes. À cet égard, les réductions sont de l’ordre de 10 % et 10,6 % respectivement.

Dans l’ensemble de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, les réductions apportées aux possibilités forestières par le forestier en chef du Québec représentent environ 750 000 mètres cubes, ce qui correspond à une perte de l’ordre de 12 %. À l’échelle provinciale, les diminutions sont de plus de 3,2 millions de mètres cubes, dont plus de 2,4 millions dans le résineux.

Aires protégées

Dans les trois unités d’aménagement forestier comprises dans le territoire couvert par la MRC de Maria-Chapdelaine, les aires protégées comptent pour quelque 35 000 mètres cubes de bois, toutes essences confondues. Le résineux représente la quasi-totalité de ce volume alors que le feuillu est limité à 43 mètres cubes de peuplier et 327 mètres cubes de bouleau à papier seulement.

(Le Journal Nouvelles Hebdo, un membre du groupe Transcontinental)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des