Le comptoir vestimentaire a maintenant pignon sur rue

Photo de dhudon
Par dhudon
Le comptoir vestimentaire a maintenant pignon sur rue
(Photo : Trium Médias - Denis Hudon)

Le comptoir vestimentaire de la Saint-Vincent-de-Mistassini a maintenant pignon sur rue, dans l’ancien local de la Librairie Myrtille, sur l’avenue de l’Église.

La boutique est beaucoup plus grande, mieux éclairée et plus conviviale pour la clientèle. Pour la présidente du conseil d’administration, Francine Ouellet, c’est un grand jour pour le comptoir vestimentaire alors que ce projet était attendu depuis très longtemps.

« Nous sommes vraiment à un endroit stratégique dans nos nouveaux locaux. Le comptoir vestimentaire est plus visible et surtout plus accessible à la population. C’est aussi un environnement plus agréable pour les bénévoles et la clientèle », se réjouit Francine Ouellet.

Tout en reconnaissant les précieuses années passées au sous-sol de l’église, les bénévoles sont plus que ravis de se retrouver dans ce nouvel environnement. Rita Savard est bénévole responsable du comptoir depuis plus de 15 ans et est particulièrement fière de toute son équipe de bénévoles.

L’argent amassé par la vente de vêtements est entièrement consacré à l’aide alimentaire pour les personnes et/ou familles à faible revenu ou en situation économique difficile. Le comptoir est tenu exclusivement par des personnes bénévoles, une vingtaine environ.

Ouvert à toute la population

« Le comptoir vestimentaire est la principale source de revenu qui permet annuellement de fournir une aide alimentaire à plus ou moins 150 familles ou individus des secteurs Mistassini, Sainte-Élisabeth-de-Proulx et Sainte-Marguerite-Marie », rappelle la présidente.

Celle-ci insiste pour rappeler que le comptoir est ouvert à toute la population. Plus les gens achètent au comptoir, plus de familles dans le besoin peuvent recevoir de l’aide alimentaire.

Les épicerie IGA, Provigo et le Garde-manger sont associés à ce service d’aide alimentaire.

« En plus, c’est une belle façon de donner une seconde vie aux vêtements tout en posant un geste environnemental », poursuit Francine Ouellet.

De même, deux grands bacs pour recueillir les dons de vêtements de la population sont maintenant disponibles, l’un installé devant les nouveaux locaux, l’autre près du guichet automatique de la BN.

Le comptoir élargit sa plage horaire avec une ouverture les mardis, mercredis et jeudis, de 12h30 à 15h30. Le jeudi est aussi ouvert en soirée, de 18h30 à 20h30.

La Ville de Dolbeau-Mistassini est partenaire de la Saint-Vincent-de-Mistassini alors que Benoît Rousseau, Daniel Harvey et Pieter Wentholt ont aussi apporté leur contribution pour cette relocalisation.

 

Partager cet article