Le Club quad Maria-Chapdelaine poursuit sur sa lancée

Photo de dhudon
Par dhudon
Le Club quad Maria-Chapdelaine poursuit sur sa lancée
Le nombre de membres au Club quad Maria-Chapdelaine continue de grimper et cette croissance pourrait se poursuivre encore quelques années. (Photo : courtoisie)

Les deux dernières années de la pandémie ont aussi eu des effets sur la pratique du quad, mais pas pour les mauvaises raisons, comme on pourrait le croire. Au Club quad Maria-Chapdelaine, par exemple, le nombre de membres ne cesse de grimper et la présente année ne semble pas vouloir faire exception.

De retour à la barre du club, Luc Girard constate que les quadistes ont le goût plus que jamais d’enfourcher leur VTT pour y faire des randonnées.

« Même si pendant la pandémie, on ne tenait à toutes fins utiles aucune activités officielles et organisées, les abonnements au club continuaient de grimper pour des sorties dans nos sentiers. Jusqu’à maintenant, on dépasse les 430 membres et je ne serais pas surpris de dépasser les 500 abonnés au cours de la présente saison », lance avec optimisme le président Girard.

La qualité des quelque 425 km de sentiers sur son territoire y serait pour beaucoup dans cette montée de popularité.

Malgré la fonte rapide des neiges et les importantes précipitations printanières, l’état des sentiers ne serait ni mieux ni pire que par le passé. Le président rappelle qu’il y a toujours des travaux à faire, notamment sur des ponceaux, pour l’ouverture de la saison.

« On a peut-être un tout petit plus de travaux de réparation à faire, mais sans plus. »

C’est le cas notamment ce printemps dans des secteurs comme Girardville et Normandin.

La plus grande difficulté pour le club est de dénicher des bénévoles.

« On en manque, c’est certain, et on en aurait besoin de trois ou quatre de plus, pour bien faire. »

Sentiers vers Chibougamau

Par ailleurs, le Club quad Maria-Chapdelaine a programmé deux sorties en groupe cette année, la première sera une randonnée jusqu’à la minicentrale hydroélectrique de la 11e chute, avec diner au lac à Jim. Une trentaine de quadistes ont déjà levé la main pour y prendre part. Pour fermer sa saison en septembre prochain, le club se rendra au lac Ceinture à Saint-Augustin pour une épluchette de blé-d’Inde.

Quant au projet de relier le lac à Jim à Chibougamau, là encore il y a loin de la coupe aux lèvres. C’est un dossier de longue haleine, reconnait Luc Girard, et amorcé depuis au moins trois ans.

« Il faut aménager un tracé au complet, environ 300 km de sentiers. On a reçu une subvention de 200 000 $ du ministère des Transports ces dernières années et on a demandé une prolongation pour pouvoir utiliser cet argent au projet qui est évalué autour de 400 000 $. La Fédération, avec le club, la MRC et autres partenaires, on continue nos démarches. C’est un processus long, mais j’espère que ce lien pourra voir le jour à partir de 2024 », conclut Luc Girard.

Partager cet article