L'Aéroport d'Alma offre un service ambulancier aérien

L'Aéroport d'Alma offre un service ambulancier aérien

SERVICE. Grâce à un nouveau partenariat d’affaires entre Panorama Aviation, base à l’Aéroport d’Alma et la nouvelle entreprise AirRivac, un nouveau service de transport ambulancier aérien est maintenant disponible à partir d’Alma

En conférence de presse ca matin, les deux partenaires d’affaires, François Rivard, président d’AirRivac, et Jimmy Émond, président de Panorama Aviation, ont expliqué les conditions gagnantes qui ont été réunies pour mettre sur pied ce nouveau service complémentaire.

François Rivard a lancé officiellement le 1er mars dernier son entreprise AirRivac, une nouvelle compagnie d’ambulance aérienne qui opère déjà à partir de trois bases, soit St-Hubert, Québec et Alma où sera situé notamment le bureau-chef de l’entreprise.

Ex-militaire formé en aéromédical et qui compte quelque 25 ans dans le domaine, François Rivard est paramédic de vol, pilote d’avion et d’hélicoptère et il est même à l’origine de la fondation d’AirMédic au début des années 2000, entreprise qu’il a quitté depuis.

Il lance donc un nouveau service en mettant en priorité le patient.

« Lorsque j’ai fondé AirMédic, ambulance aérienne en mars 2000, le service était inexistant au Québec. J’avais peu de moyens, mais beaucoup de volonté, désirant mettre en place un système essentiel qui pourtant, existait déjà dans les autres provinces. Avec la même passion que celle du début, je veux offrir un service d’ambulance aérienne spécialisé, performant et accessible à toutes les familles du Québec », explique François Rivard.

AirRivac offrira donc le transport d’urgence aérien et héliporté à ses membres, sous forme de sauvetage ou de transport hospitalier d’urgence, lorsque l’avion-hôpital du gouvernement n’est pas disponible avant 120 minutes.

Le raccompagnement d’urgence est aussi une option qui est offerte lorsqu’un membre apprend qu’un de ses proches est dans un état critique suite à un accident à plus de 250 kilomètres de sa résidence. L’entreprise pourra accompagner par voie aérienne jusqu’à son chevet.

La compagnie offre également le service de rapatriement de VR lorsque le membre n’est pas en mesure de conduire en raison d’une incapacité physique. Le service d’escorte aéromédicale sur les vols commerciaux est également offert.

Il sera donc possible d’obtenir ce service partout au Québec à partir de 40 $ par année, combiné à une assurance collective ou 95 $ pour une personne non assurée.

Panorama Aviation

Panorama Aviation devient ainsi partenaire de cette nouvelle entreprise en mettant à la disposition d’AirRivac sa flotte d’avions et d’hélicoptères configurées en ambulance aérienne.

Jimmy Emond, président de Panorama Aviation, se réjouit de ce nouveau partenariat qui permet à la jeune entreprise lancée en mai 2014 d’ajouter une corde à son arc.

L’aéroport d’Alma a été sélectionné comme base aérienne et logistique en raison de sa situation géographique qui constitue un atout pour des interventions rapides.

« L’Aéroport d’Alma possède les infrastructures à la fine pointe de la technologie, ce qui permettra une grande fluidité lors du transfert des patients. Son emplacement est au cœur de la région et au cœur du Québec. Quand une vie est en danger, la rapidité d’exécution est la clé du succès pour une intervention réussie », soutient Jimmy Emond.

Panorama Aviation dispose déjà d’un appareil Pilatus PC-12 pour les transferts à longue distance. En quelques minutes, cet appareil peut être modifié d’avion commercial à avion-ambulance. L’entreprise possède également un hélicoptère configuré en ambulance aérienne pour les interventions en accès limité.

« Ce partenariat est une étape de plus dans l’achat de notre second appareil, ce qui permet de créer trois emplois directs additionnels », d’ajouter le président de Panorama Aviation.

L’entreprise a connu une solide croissance en quelque huit mois d’opération. Elle compte maintenant 11 employés, dont sept membres d’équipage. La compagnie totalise plus de 130 vols commerciaux depuis l’aéroport d’Alma depuis son lancement.

Partager cet article