La Ville à la recherche de propositions

Serge Tremblay, journaliste de l'initiative de journalisme local
La Ville à la recherche de propositions
Dolbeau-Mistassini a retenu les services d’une firme pour élaborer des propositions afin de trouver une nouvelle vocation au terrain qui abritait autrefois le village western. (Photo : Trium Médias - Serge Tremblay)

Dolbeau-Mistassini souhaite trouver une nouvelle vocation au terrain qui abritait autrefois le village Western. Une firme a été embauchée afin d’élaborer des propositions.

« C’est un beau terrain et ça fait un bout de temps qu’on en parle. On avait fait un appel de projets, mais on n’avait reçu qu’une seule proposition. La firme que nous embauchons aura le mandat d’élaborer des propositions pour ce terrain », explique le maire, Pascal Cloutier.

Les élus ont retenu les services de la firme Pluritec ingénieurs-conseils pour un montant de 17 500 $. Celle-ci doit dresser un portrait des avenues de développement possible pour ce terrain situé en bordure de la rivière Mistassini.

« La marina devra être prise en compte et faire partie intégrante du projet, ça, c’est certain. Elle est de plus en plus utilisée, mais on sait aussi qu’il y a des choses qui ont besoin d’être améliorées. Il faut maximiser l’utilisation de ce terrain et c’est ce que l’on veut faire. »

Pour le moment, le maire indique qu’il n’est pas question de vendre ce terrain. Les propositions qui seront émises par Pluritec guideront les élus dans leur prise de décision pour la suite des choses.

« On sait que c’est un terrain qui a une belle valeur et si on avait voulu le vendre, ce n’aurait pas été difficile. On attend de voir les propositions. Est-ce qu’il y a un potentiel touristique ou autre à exploiter? Il faut voir. Notre volonté est d’occuper ce terrain. »

L’endroit est laissé sans vocation depuis que le Festival Western de Dolbeau-Mistassini a mis fin à ses activités en 2015. La grange, le bâtiment qui était dans le meilleur état, a été utilisée un temps comme entrepôt, mais l’ensemble des infrastructures sont passées sous le pic des démolisseurs en 2018, après une recrudescence de vandalisme.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Jean-Yves Nadeau
Jean-Yves Nadeau
14 jours

Bonne idée que la Ville reste propriétaire. Il doit servir de mise en valeur pour une avoir une marina à l’instar de Roberval par exemple. Que les citoyens aient vu sur le plan d’eau et sa mise en valeur ! Sans oublier les sports sans moteurs à gaz si le coin s’y prête (canots, kayak, voiliers, planches etc…).